Lancia Beta Monte Carlo Gr5 – Bodybuilding ?!



Qui s’en rappelle ? Finalement pas grand monde, et pourtant, elle est belle et violente ! Du moins comme une caisse de Gr5 puisse l’être. Une catégorie née pour une histoire de jalousie… jalousie envers les américains et leur brutale série Can-Am…

Du coup, les européens, qui voulaient montrer, qu’eux aussi pouvaient avoir leur discipline à engins “extrêmes”, eurent leur Gr5… Des moteurs plus petits mais boostés à coups de turbocompresseurs soufflants à des pressions très élevées !

lancia beta gr5martini arriere

Les caisses étaient alors classées en plusieurs catégories, jusqu’aux monstres, les “Special Production Cars”, des protos hypertrophiés basés sur des modèles de série. Il y eu plusieurs générations de règlements, en fonction des années. La période qui nous intéresse ici, concerne la 4ème, qui sévi de 1976 à 1985. C’est justement celle qui a vu le réglementation devenir le plus permissive. 

lancia beta gr5

Parmi elles, la bête à abattre, c’était la Porsche 935 ! Les concurrents fourbirent leurs armes, Ford avec la Capri préparée par Zakspeed, BMW avec sa Goldorakesque 320 i turbo, accompagnées de pas mal de japonaises, la catégorie étant internationale, beaucoup de règlements permettaient à plusieurs voitures inscrites dans des championnats nationaux, de se retrouver éligibles en Gr5, dont le All Japan Sports Prototype Championship (JSPC).


Mais revenons à notre Lancia Beta. Sous son capot un 1.4 turbo, sortant bien plus de 400 ch … Pensez bien qu’à l’image du GrB, les constructeurs restaient très évasifs quant aux puissances de leurs engins. On peut dire qu’il y en avait 2, l’officielle et l’officieuse ! Mais les légendes urbaines annonçaient des puissances de l’ordre de 800 – 900 ch ! Elle a foulé les pistes en 1979 et gagné ses galons l’année suivante en remportant le championnat du monde des constructeurs en moins de 2 l, mais également le championnat allemand, le DRM puis, en 81, le championnat du monde d’endurance. Beau palmarès.

lancia beta gr5goodwood


Elle reste un icône, l’image de ces années ou une réglementation plutôt “libre”, permettait de voir ce genre d’engin. En voir une évoluer aujourd’hui, 30 ans après reste un moment rare et exceptionnel. Alors profitez…

lancia beta gr5origine

© vidéo : 19bozzy92 / © photos : Lancia & signatures éventuelles.


Advertisements

Laisser un commentaire