Mercedes 190… City ! Papa Schulz…


Advertisements

 La Mercedes 190 fut un tournant dans l’histoire du constructeur à l’étoile. Elle fut la 1ère berline « compacte » du constructeur, celle qui allait concurrencer la BMW série 3 et et sortir Mercedes de la voie des grÖsses berlines ! Mais elle fut aussi la 1ère compacte 3 portes de la marques… Si, si, venez voir…

Novembre 82, Mercedes présente la berline compacte 190, propulsion sensée être plus sportive grâce à un moderne et original train arrière multibras. En effet Mercedes voit sa clientèle vieillir,  et le but avoué à demi mot est de séduire une clientèle plus jeune. Jusqu’à là, rien de spécial…! 


Ensuite l’histoire de la 190 on la connait… Succès, consécration, 2,3 16s puis 2,5 16s… Evolutions… Et la classe C qui prendra le relais ! 

Mais, au delà de cette belle histoire, il y eu en 1990, une petite série de 190 Compact, comprenez donc 3 portes, ou pour faire tendance, hatchback ! Initiative qui devait donner du fil à retordre à la suprématie de Sa Majesté Golf 2. Mais Mercedes préfère passer par le carrossier Schulz-Tuning… Politiquement moins risqué ! Si ça marche, le constructeur reprendra le concept, le cas échéant, ils n’auront pas à assumer un ratage et les dégâts qui vont avec, que ce soit en terme de coût ou d’image. La base est une 2,5 l. Le moteur se voit réalésé en 2,6 l pour 204 ch et 230 Nm de couple. Le châssis est celui de la berline, raccourcie de son porte à faux arrière. Esthétiquement, le carrossier ne s’encombre pas, il tronque ni plus ni moins la partie arrière de la berline et y greffe, à la place, celle de la classe E W124 break. Le résultat est… surprenant…! Elle garde son allure de 5 portes, amputée de ses fesses, à la manière de certaines berlines tuning, qui se voient les portes arrières soudées, histoire de les transformer en pseudo coupé !

Mecedes-Benz-190E-City-by-Schulz-Tuning3

 L’initiative en restera à ce niveau. Mal étudiée commercialement, prix exorbitant, une poignée d’exemplaires verront le jour. Mercedes gardera donc la tête haute, le coup du « Ce n’est pas nous, c’est Schulz ! »… En attendant, la 190 E 2,6 City a belle et bien existé, mais est devenue plus difficile à dénicher qu’une Evolution II…! Il faudra attendre 1997 et la Classe A, pour revoir Mercedes s’attaquer à nouveau au segment.


Quand à Eberhard Schulz, outre la City, il s’est également attaqué à une 190 cabriolet, break, coupé… Et sachez que Mr Schulz n’est autre que le fondateur d’Isdera

© vidéo & photos : Schulz & Mercedes Benz ou signatures éventuelles

Advertisements

Laisser un commentaire