La Caterham 620 R aux mains de Kamui Kobayashi



La Caterham 620 R est une arme de destruction massive, qui aurait la simple apparence d’une balle de calibre 44…! Petite, frêle, légère, et cache dans ses entrailles une usine à gaz turbalisée, qui, lorsque vous la chatouillez, se joue du poids plume de l’engin pour la catapulter ! Son petit jeu ? Ridiculiser les super et hypercars à qui elle met une grosse claque !

Caterham Kobayashiredface

Pourtant elle ne prend personne en traitre puisque qu’elle le clame haut et fort. En effet son nom lui a été donné en fonction de son rapport poids / puissance, soit 620 ch / Tonne … Soit un 4 cylindres 2.0 Ford Duratec turbo de 311 ch, pour un poids contenu à 500 kg. De quoi tomber le 0 à 100 en 2,8 secondes …! Ne cherchez pas, même la McLaren P1 ou la LaFerrari sont derrière ! 

© Top Gear – BBC


La puissance et les perfs, c’est bien, mais si c’est pour tirer tout droit au 1er virage, ça le fait moins ! Mais pas chez Caterham, car le châssis, celui de la RS500 revu et corrigé, s’en sort sans aucune difficulté, si ce n’est les compétences et la taille des testicules de celui qui tourne le volant ! Inutile de préciser que pour exploiter une telle fusée, mieux vaut savoir tourner un volant et avoir des réflexes entrainés … 

© Top Gear – BBC

C’est le cas de Kamui Kobayashi, pilote officiel chez Caterham F1 et dompteur de Bêbettes difficiles, qui s’est laissé aller à des figures de style sur le circuit de Silverstone. Elle l’aurait totalement bluffée … En même temps, vu que Caterham est son employeur, il aurait été surprenant qu’il en dise le contraire !

Enjoy … 

© Caterham Cars

Caterham Kobayashiburn

© Photos : Caterham Cars via Evo Magazine et signatures éventuelles 


Advertisements

Laisser un commentaire