Salon de Genève 2014.. Le débrief ! Et ce qu’il ne fallait pas rater … 3


Sans titre-1
Les salons automobile en Europe, c’est pas compliqué.. Le sempiternel Mondial de Paris en alternance une année sur deux avec le présomptueux Salon de Francfort, et au milieu de ça, il y a Genève. Un salon qui a lieu tous les ans, auparavant très ciblé sur la clientèle Suisse, réputée relativement « à l’aise » comme on dit ! Beaucoup de présentations de supercars et autres autos luxueuses … Mais aujourd’hui c’est la crise ! Alors Genève s’y adapte et ce n’est pas une mauvaise chose car tout cela nous offre un salon parfaitement huilé, plein de nouveautés variées et aux dimensions humaines ! Nous, on y était, et on débrief’ pour vous !
On commence par prendre la température. Je vous plante pas le décors, c’est un salon de l’automobile.. Les stands sont beaux, plein d’effets de lumières, de pin-up et de vidéos sur grand écran. Ce qui nous intéresse ici, c’est ce que les constructeurs nous ont pondu à l’unisson.
Et là, c’est le paradoxe total ! La tendance est à l’électrique !
Car clairement, on vous vend un véhicule écolo qui consomme « rien », tout en produisant un tas de lumières bleues fabuleuses pour flatter votre égo, en vous ressortant les plus beaux vestiges de la marque !
« Regardez comme on était fort avant ! Vous vous rappelez de cette machine de guerre ? [qui consomme 26L/100 et émet des particules capables de faire fondre un iceberg de 80m en 2 tours de Nürb’] »
Mention spéciale à Audi qui nous présente un véhicule qui consomme, avec un véhicule qui consommait ! La RS4 … Digne héritière de la légende RS2 ! 
Alors je crois qu’on est tous d’accord, ici on vous en parle en longueur d’article, vendre du neuf avec du vieux n’a jamais été autant d’actualité.
Pour ce qui est des nouveautés, on a été gâté !
Présentation mondiale de la Koenigsegg One:1, pourquoi ce nom ? C’est d’une extrême simplicité, 1360kg sur la balance (Et on ne triche pas ici ! Tous pleins fait, hormis le carburant à 50% de sa capacité maxi), 1360ch sur le banc de puissance. Soit un rapport poids/puissance de 1:1. « Hey ouais ! Rien qu’ça mon pote ! » 
En quelques mots, châssis carbone en « nid d’abeille », assimilable à celui d’une F1, de seulement 72kg, un V8 5.0L suralimenté qui ne touche pas les 200kg (!), des jantes en carbone et tout un tas de technologies dont seul Koenigsegg à le secret. Et la famille est heureuse d’être dans l’air du temps, à sa naissance, la sage femme s’est écriée : « Félicitation madame ! C’est une flexfuel !!! ».
Bien plus accessible mais tout aussi attrayante, l’Alfa Romeo 4C qui enlève le haut, et ça lui va rudement bien !
La S3 du constructeur aux anneaux en fait de même, mais ce qui attire notre attention c’est surtout le nouvel opus du TT. Plus acéré que jamais, il présage que du bon et les ventes du coupé ne devraient pas chuter de si tôt! Le Quattro Sport Concept nous a quand lui laissé pantois !
L’Audi S1 et ses 231ch en transmission Quattro (of course!) vaut aussi son pesant de cacahuètes.
Toujours chez les allemands, BMW nous offre un exemplaire de la 435i full options.
Dans l’aparté signé du ///M, on (re)découvre la M4 et avec un grand soulagement, la M3 qui n’est pas morte !
Cette dernière arbore d’ailleurs une robe bleu presque lavande, très originale pour une bavaroise. Je vous laisse seul juge, mais moi j’adore.
La Serie 2 Active Tourer, vous le savez sans doute déjà, première BMW traczzz£°#µ`§?@&*^ (pas réussi à le dire :/ ), mais on l’a quand même prise en photo parce qu’on sait que notre grand gourou Titi l’adore de tout son cœur (la remplaçante de la 850R ?).
IMGP6544
Bien que Chevrolet quitte prochainement la France, le reste du monde pourra profiter de la nouvelle Corvette Z06 en coupé ou cabriolet, annoncée comme étant plus violente encore que la réputée ZR1. En ce qui concerne le modèle de manière générale, je lui reprocherais d’être la copie conforme de la nouvelle Viper (face avant).. Voilà je tenais à le dire.
IMGP7129
On glisse chez les ritals, et là, l’Abarth 500 695 Biposto nous régale ! Non non, ce n’est pas une série spéciale destinée aux services postaux italiens, mais tout bonnement la 500 la plus violente que la terre ait porté !
Une version « route » de la 695 Assetto Corse et je mets des guillemets parce qu’ici, c’est zéro compromis, et nous on aime ça !
En bref, carbone, carbone, carbone, titane, alu, vitre polycarbonate fixe façon McDrive, places arrières/xénon/clim/antibrouillards/ghetto-blaster embarqué : OUT!
997kg, le 1.4l T-Jet porté à 190ch, 0-100 en 5.9s, et préparez vos palpitons, elle est la première auto de route équipée d’une boite à crabots ! C’est votre chaussure gauche qui va être contente !
On continue les petits modèles, le trio de mini citadine change de robe … Et pas que ! Les 108 (anciennement 107), C1 et Aygo font peau neuve. Un tout nouveau design, l’Aygo se démarque par son design très marqué, mention spéciale à la C1 pour ma part qui arbore une face avant très sympa.
De son coté, Renault révolutionne la Twingo. Moteur arrière et propulsion, ils ne se gênent pas pour mettre en avant ses liens de parenté avec la R5, présentant des versions aux couleurs très évocatrices. Les origines sont cependant moins glamour, Renault ne signe pas là un délirant projet de fun-car, c’est tout simplement les contraintes techniques dont avait besoin Daimler pour la future Smart Fortwo qui utilisera cette même plateforme. Le design est quand à lui très proche d’une Fiat 500.
Chez les nippons, on fêtait le 25ème anniversaire de la petite MX-5 avec une … vidéo ! En elle même elle était sympa (Multiples vues de NA/NB/NC de passionnés lors de rassemblements dédiés), mais en soit très décevant, pour un modèle aussi emblématique de la marque d’Hiroshima on aurait apprécié voir un peu plus de moyens, ne serait-ce qu’un exemplaire de chaque génération côte à côte ! Surtout que l’évènement avait un module dédié.
Le concept Hazumi, préfigure la future « 2 » qui va enfin revêtir les nouveaux codes maison, en plus évidemment des nouveaux blocs SkyActiv.
De son coté, Honda, qui nous propose actuellement une gamme d’un ennui à mourir, nous présentait un spot dédié à la tant attendue Civic Type R. Mais là, un truc m’a échappé … La version WTCC mise à part, ils nous ont pondu un chrono au Nürb’ avec une version camouflée qui à mon sens parait très proche d’un modèle de série.
Mais voilà qu’à Genève ils nous dévoilent un concept de Civic Type R bien plus sexy. Dans la logique des choses, on présente un concept, on affine la chose pour la rapprocher d’un modèle de série et ensuite on pète un chrono avec la version définitive (l’aéro’ finale ça compte !)…. Là on a droit à un retour en arrière avec ce concept certes très alléchant mais qui, pour moi, ne préfigure pas grand chose !
C’est une coquille vide (Tableau de bord factice) avec pas mal de choses comme les phares/feux entre autres, qui me semblent bien loin d’un modèle de grande production raisonnable. Bref, on regarde et on profite … En espérant que la suite ne nous déçoive pas.
De son coté Peugeot nous a sorti le grand jeu !
Que dire de la 308 R …? Un plaisir pour les yeux mais pas que ! Encore une fois ce n’est qu’un concept, mais qui nous laisse rêveur à la vue des freins titanesques, semblables à ceux de la RCZ-R tout comme les jantes, et le présumé THP270, ce qui nous laisse présager un avenir « en l’état » à quelques détails près (concept oblige).
Le kit carrosserie large vient parfaire la livré à la lettre si évocatrice, enfin Peugeot se lâche jusqu’au bout sur une sportive ! Assurément mon coup de cœur, avec son châssis « de base » tant apprécié par la critique, il ne fait aucun doute que (Si elle est commercialisée en tant que telle) la 308 R fera bouger les chronos et trembler la concurrence !
Pour finir avec PSA, la nouvelle C4 Cactus devrait nous apporter un (nouveau) vent de fraicheur chez Citroën et un gros coup de cœur pour le concept Cactus Aventure très osé mais terriblement fun !
Et pour terminer, le clou du spectacle ! Le Mans s’est invité pour cette édition. L’occasion de voir ou de revoir, pour les plus chanceux, quelques monuments de l’automobile de compétition, telles que la Peugeot 905 ou encore la Mazda 787B, un vrai régal !!!!!
Pour le reste du plateau, ça se passe ici :

© Photos : YA’M Photography pour DLEDMV.

Laisser un commentaire

3 commentaires sur “Salon de Genève 2014.. Le débrief ! Et ce qu’il ne fallait pas rater …

  • YA'M Auteur du billet

    Et nous le sommes !!! mais pas pour ces raisons ^^
    la vieille Ermini y est en 2ème groupe de photo (après les Audi RS2/4)
    et la nouvelle bombinette, j’ai littéralement flashé dessus ! Mais les photos sont passées à la trappe 🙁
    je corrige ça dès que possible ! Merci à toi.. au moins un qui suit bordel ! Quelle bande de mauvais élèves.. Vous aviez pas vu les autres, qu’il manquait la petite Ermini ????? ^^

  • Thierry Houzé

    GG Fend, tu deviens Membre Donneur … Et il n’y a pas de faute 😉
    Plus sérieusement merci.
    Et j’en profite, publiquement, pour féliciter YA’M. Tes photos sont simplement somptueuses ! Chapeau bas l’artiste 😉