“Underground Hero” – Lambo’ Bosozoku



Plongeons, si vous le voulez bien, dans les bas fonds de Tokyo. Le “Côté Obscur” de la prépa et de la personnalisation. Sur les wangan, au sein des courses illégales. Un milieu glauque, fermé, et secret. Avec notamment les Bosozoku.

underground heronight


Si ce mot ne vous dit rien, il s’agit des gangs japonais qui s’évertuent à vivre à contre sens des codes et des règles de la société. Des rebelles que rien n’arrête. Au début, des motards, se déplaçant sur des engins modifiés, excentriques, fallait que ça se remarque, à la vue et à l’oreille. Puis cela s’est ensuite développé sur les voitures, avec toujours avec la même folie.

underground herofauve

Généralement, on les assimile aux Yakuza, la mafia japonaise, alors qu’en réalité, pour gagner leur vie, les Bosozoku sont souvent les hommes de main des ces derniers, ceux à qui on file le sale boulot, d’ou l’amalgame. De plus, certains pontes des Yakuza, ne brillant pas par la discrétion de leurs engins, on entrainer un peu plus ce mélange des 2 genres et des deux sociétés underground …. C’est de l’un d’entre eux qu’on parle ici, Morohoshi-San. Il vit en “border line” ancien Bosozoku aux moyens financiers d’un Yakuza ….. A moins que ce ne soit le contraire ! En tout cas, ces sociétés baignent dans les mythes, et, à l’image du Mid Night Club, leurs membres savent très bien entretenir la légende.

underground herodiabloandbike


Embarquons ensemble dans le Tokyo underground. un monde paradoxale, capable du meilleur comme du pire, mais toujours avec un respect quasi religieux, à l’image de la culture japonaise.

© MaihamMedia

underground herodiablo gt


Advertisements

Laisser un commentaire