Happy Birthday M5 Family !


Les anniversaires dans les bagnole, ça commence à devenir légion. Chaque année voit débarquer son lot de commémoration … On a eu l’année dernière les 50 ans de la 911, cette année, ce sera, les 100 ans de Maserati, les 50 ans de la Mustang, les 30 ans de la M5, les 10 ans d’Aston Martin Racing, les 8 ans de ….


Trop d’anniversaire tue les anniversaires non ? Parce qu’à ce niveau là, chaque jour ils vont nous trouver quelque chose !

Bon, tout a débuté en 1984 au salon de l’auto d’Amsterdam. BMW dévoile alors sa 1ère vraie M5, sur base d’E28.

Avant elle, la E12 avait ouvert la porte avec la M535i qui accueillait sous son capot le 6 en ligne qui évoluera pour finir et faire le bonheur de la M1. Cette M535i, exclusive et sportive, rencontrait un véritable succès, notamment auprès des clients californien. La légende voudrait que le concessionnaire local, basé à Los Angeles, les badgeait « M5 » en rapport avec sa grande soeur M1, initiative personnelle que réfutât BMW, surement vexé de se voir voler l’idée par un « simple » concessionnaire, si talentueux fut-il !

Quoiqu’il en soit, le logo se retrouvera, officiellement, sur la génération suivante, la E28, avec le 6 en ligne de 286 ch.


En 89, la ligne se modernise avec la E34 , et le 6 en ligne gagne en cylindrée et forcément, en puissance. D’abord 3.6 l pour 315 ch, pour passer en 92 à 3.8 l et 340 ch ! La M5 de la maturité, la berline la plus sportive de l’époque ou seule une Lotus Omega réussira à la faire flancher de son piédestal !

98, la E39 pointe le bout de sa calandre, et avec elle la nouvelle M5 et son … V8 ! Blasphème et sacrilège …! Qu’ont-ils donc fait du légendaire 6 en ligne ?! On n’est veut pas. Non, non, n’insistez pas ! Hein ?! Essayer … Allez, mais c’est vraiment pour vous faire plaisir … Et là, c’est la grosse baffe dans votre tronche ! Une catapulte …! Un Moine qui aurait abusé de l’absinthe et qui aurait pris des substances pas trop recommandées par dessus ! Une véritable missile ! Personnellement, au niveau « sensation », elle figure dans le top 5 des caisses qui m’ont le plus scotché. Comme beaucoup, il y a bien plus puissant, plus performant, plus velu, mais au niveau « claque dans ta gueule » on est surpris d’en vouloir encore ! Son 5.0 l de 400 ch est fabuleux, souple, hargneux dans les tours, et le châssis ludique, soit efficace, soit joueur en fonction de votre humeur et de votre pied droit ! Ils ont réussi à faire mieux que la E34 !

7 ans plus tard, la E60 (Et E61pour le break, enfin, dites touring chez Béhème !), qui marque retour de BMW en F1 … Elle gagne en puissance, en technologie, et 2 cylindres ! Le V8 est remplacé par un V10, la cylindrée reste la même, 5.0 l mais la puissance fait un bon en avant et culmine à 507 ch qui hurlent à plus de 8000 tr. Une usine à gaz, machine à sensations, d’une technicité avant gardiste, boite 7 séquentielle, gestion i-Drive pour tout paramétrer, le temps de réaction de l’accélérateur, réactivité de la boite, les suspensions, … Limite si elle vous essuie pas le derrière quand vous vous faites une frayeur ! Mais … trop c’est trop, et son physique est … Spéciale, en pleine période Chris Bangle, le controversé directeur du design ! Les aficionados, la boude ! Peu importe, BMW en vendra autant que la E39 qui était déjà un succès. Don’t act !

Enfin, il y a 2 ans, les voies de gauche des Autobahn voient débarquer leur nouvelle souveraine ! La F10 … code qui pourrait s’apparenter à celui d’un avion de chasse américain … Et ce n’est pas pour rien ! Jugez plutôt, le moteur redevient sage, et repasse aux 8 cylindres en V, et la cylindrée redescend à 4,4 l. Mais nous sommes à l’ère du downsizing, donc pour combler la baisse de cylindrée, on utilise le turbo ! Et comme chez BMW Motorsport on est taquin, on en met 2 … 560 ch et 680 Nm à 1500 tr/min plus tard, la M5 devient la nouvelle référence des familiales sportives capables d’aller provoquer les GT, voire même les hypersportives.

C’est donc elle qui va fêter les 30 ans de la gamme, gamme qui n’a cessé de gagner en puissance et en perf, et ça n’est pas prêt de s’arrêter, pour notre plus grand plaisir ! A ce propos,  BMW profitera du Festival of Speed de Goodwood pour présenter une version ultime 30ème anniversaire… A suivre !

© BMW via Eyes On Media

Laisser un commentaire