Tribute to Juha Kankkunen : Le quadruple champion discret …


 L’un des finlandais volants … Ils ont tous le même parcours … Ou presque ! Un père fermier, pilote amateur, qui leur apprend à conduire sur les terres familiales. A croire qu’à 12 ans, ils maîtrisent déjà tous, l’art du pilotage, de la glisse, et donc forcément, lorsqu’ils débarquent en mondial, ça fait mal !

DLEDMV_Juha_Kankunen_tribute_100

Comme ils sont tous pilotes, ils se connaissent tous, et le savoir se transmet de générations en générations … Sérieux, quand vous prenez la Finlande, sa superficie et son nombre d’habitants, et que vous voyez, respectivement, le nombre de pilotes et surtout de champions du monde qu’elle a offert au sport auto … Ça fait peur ! On s’imagine que là bas, tous les mecs, dès la naissance, on leur colle un volant dans les mains et leur bib est rempli de 10w40 ! Sur leurs suppos, doit y avoir marqué SP98 !


En plus ils sont discrets, accessibles, et reconnus pour leur fair-play et respect. Des anges … mis à part dès que vous les mettez derrière un volant ! Le truc de Gizmo et des Gremlins ! Ne jamais leur enfiler une combi, une paire de gants, un casque, et les laisser glisser leurs fesses dans un baquet, sinon, ils se transforment en monstres avides de trajectoires … Et ce, que ce soit en rallye ou en monoplace !

DLEDMV_Juha_Kankunen_tribute_70

Mr Kankkunen n’échappe pas à la règle, il s’attaque au rallye en 1978 alors qu’il n’a que 19 ans. Et s’attaque au mondial dès l’année suivante … Ha ouais, doué le Monsieur !


Pilote officiel Toyota en 1983, 1ère victoire en mondial en 85 au Safari Rally sur Celica Twin Cam Turbo, puis 86, il rejoint Peugeot, fait sa 1ère saison complète, et … remporte son 1er titre mondial … Sur la violente 205 T16 Evo2 GrB ! Bam, il est comme Juha, il dit rien, il fait pas de vague, mais quand il pilote, il fait pas les choses à moitié !

DLEDMV_Juha_Kankunen_tribute_60

87, l’arrêt du GrB le pousse chez Lancia, et la Delta HF 4WD … Rebelote devenant ainsi le 1er pilote titré 2 saisons consécutives.

DLEDMV_Juha_Kankunen_tribute_50

88, 89, il revient chez Toyota … Et s’essaye au Paris Dakar pour Peugeot … 1ère participation, 1ère victoire ! Re Bam !

90, retour chez Lancia et titre en 91 sur la Delta HF Integrale 16v … Il est le 1er à remporter 3 titres mondiaux dans la discipline … Re Re Bam !

93 … On le retrouve à nouveau chez Toyota, oui, il aime bien bouger Juha ! Mais bon, il a plutôt du nez car la Celica Turbo 4WD lui permettra de remporter son 4ème titre … Re Re Re Bam !

Goodwood Festival of Speed

Il faudra attendre un certain Tommi Mäkinen pour égaliser le record, et un extra terrestre du nom de Sébastien Loeb pour le pulvériser. Il aurait pu en rajouter un 5ème en 1995, en tête du championnat, au moment ou l’équipe Toyota est disqualifiée pour une histoire de bride de turbo non réglementaire.

DLEDMV_Juha_Kankunen_tribute_40

Il n’aura plus rien à prouver, puis les jeunes pilotes sont avides de victoires. Il ira se réfugier chez Ford pour 2 saisons, avant de partir chez Subaru. Il y remporte ses 2 dernières victoires en mondial, en Argentine et en Finlande en 1999. En 2001, le jeune Petter Solberg lui pique son baquet, et Juha se retrouve chez Hyundaï … Pour 2 saisons, ou il se battra plus contre la voiture que contre ses concurrents et le chrono !

DLEDMV_Juha_Kankunen_tribute_20

Aujourd’hui il s’occupe de son école de pilotage en Finlande et participe à quelques shows, ou rallyes historiques. Il a également battu 2 records du monde de vitesse sur glace pour le compte de Bentley au volant de la Continental GT.

DLEDMV_Juha_Kankunen_tribute_10

Un sacré pilote, qui va vous scotcher pendant les 11 minutes de cette vidéo … Une race de pilote comme on n’en fait plus !

© amjayes2

Laisser un commentaire