« The Epic Driftmob » avec la M235i



Les constructeurs allemands ont très bien compris le phénomène buzz et l’importance de la communication sur le net. Alors ils nous inondent régulièrement de vidéos, de photos, un coup Porsche, puis au tour de Mercedes, quand ce n’est pas le groupe VAG qui tire… Ou BMW ! D’ailleurs en parlant de BMW, ils lancent la mode du « Driftmob »… C’est reparti pour un tour !

C’est vrai qu’à force, on a un peu l’impression de raconter les mêmes choses, et cela devient de plus en plus difficile de faire original !


J’avoue être totalement dépassé et avoir du mal à comprendre la cohérence de la nouvelle gamme BMW … Les modèles ont juste été renouvelés … Mais les noms, eux, ont été complètement changés … La 3 devient 4 mais reste 3 … La 1 passe au 2 mais garde quand même le 1 … Faut apprendre à compter les portières chez Béhème, et encore, sans tomber dans le piège des Gran « machins » … Pourquoi faire simple ?

DLEDMV_BMW_M235i_Driftmob

Quoiqu’il en soit, BMW se rassure, en montrant que, quel que soit le modèle, à partir du moment ou il est affublé du M, il reste digne d’une propulsion. Et qu’en bonne propulsion, il est toujours possible de viser la trajectoire en regardant par la vitre latérale avec le volant en butée. Les pros du contre-braquage vont être ravis.


Donc après la M4 driftant sur un porte avion, c’est au tour de la nouvelle M235i de faire fumer ses boudins arrières. Et notez donc le coup marketing en lançant l’appellation Driftmob en comparaison avec le buzz passé des Flashmob, à voir si le coup va fonctionner … et laisser des traces noires !

© BMW

A lire aussi : « Ultimate Racetrack » – La nouvelle M4 n’a pas le mal de mer ! (Vidéo)


Advertisements

Laisser un commentaire