DTM : Fight en 1995 2


Advertisements

Le DTM dans les 90’s… Oui l’époque où seulement 3 constructeurs se battaient pour le titre. Mais attention, les engins étaient dantesques, violents, monstrueux ! Alfa alignait sa 155 V6 ti, Opel un coupé Calibra plus que musclé et Mercedes misait sur sa Classe C transformée en Goldorak ! Le tout pour un spectacle de haut niveau…

dledmv-dtm-1995-01

Les budgets explosaient, les pilotes comptaient parmi l’élite du touring car et les constructeurs alignaient les meilleurs ingénieurs pour monter sur la plus haute marche du podium.

dledmv-dtm-1995-02

dledmv-dtm-1995-08

dledmv-dtm-1995-09

Alfa 155 V6 ti… 4 roues motrices, un V6 de 2,5 l qui hurlait des 480 ch à 12000 trs/min ! Même chose chez Mercedes où la Classe C gagnait du muscle pour encaisser sa transmission intégrale et les salves de son V6. Enfin chez Opel, le coupé Calibra devenait méchant avec lui aussi, son physique de Golgoth, ses 4 roues motrices et son V6 qui chargeait à 12000 trs.

dledmv-dtm-1995-03

La saison 95, c’est 24 caisses, 7 journées de 2 courses et derrière les volants : Nicola Larini, Keke Rosberg, Jan Magnusen, Alessandro Nannini, Manuel Reuter, Yannick Dalmas, J.J. Lehto, Michele Alboreto, Giancarlo Fisichella, Markku Alen et la légende du DTM, Bernd Schneider qui remportera le titre au volant de sa Mercedes.

dledmv-dtm-1995-11

dledmv-dtm-1995-06

dledmv-dtm-1995-04

De la gueule, des watts, des gars qui savent tourner un volant… logiquement tout était réuni pour assurer le spectacle ! A vous d’en juger…


© DTM via Motor Fanatics & signatures éventuelles

Advertisements

Laisser un commentaire

2 commentaires sur “DTM : Fight en 1995