’68 Porsche 911 T Custom… London Outlaw ! 5


Advertisements

Rich à 39 balais… le 1er qui dit un vieux, j’le vire ! Bien… Rich a commencé sa vie automobilistique avec un Ford Fiesta 950cm3. Rien de bien méchant, mais vous savez ce que c’est… Un kit XR2 par ci, un jeu de jantes par là et 20 ans plus tard, ça se termine avec une Porsche 911 qui envoie sa race !

Rich est fan de cette état d’esprit Café Racer, vintage, old school, le cuir, l’alu… avec une petit dose de custom et une grosse louche de outlaw ! Une fois que vous aurez remis toutes ces tendances, finalement si proches les unes des autres, dans l’ordre, on prendra en compte sa passion pour les bagnoles. N’en rajoutez pas, vous suivez ma démarche…

Il se fait donc la main sur sa Fiesta, qu’il transforme en presque XR2 parce qu’avec un 950 cm3, il n’y a pas de quoi mettre à mal le train avant de la petite Ford… quoique ! Enfin l’histoire n’est pas là.

Rich se démerde plutôt bien professionnellement, et passe de la Fiesta à la 964. Du moins un truc qui devait être une 964 un jour… là elle est devenue multicolore, posée sur des jantes de 14′ peintes en blanc et avec un habitacle qui aurait pu trouver son salut en tant qu’habitat pour gallinacés ! Mais peu importe. Il passe son temps à la refaire, la remonter et lui donner sa dignité qu’elle avait perdue.

Je vous ai dit que ça allait plutôt pas mal pour Rich… Sa 964 est rejointe par un autre, puis un suivante… Au final, les modèles s’entassent dans son garage, 993, 996, 997, 991, ainsi qu’une 968 tandis que Mme roule en Macan et qu’une 991 Carrera 2S joue le rôle de son daily ! Au final, ce sont 9 Porsche qui sommeillent et attendent leur tour dans… la Porscherie (Ouais, elle est devenue facile celle là !). Ha oui, il a aussi une R8 et une Aston, histoire de changer un peu de toutes ces Porsche !

Mais en fan de old school, il lui manquait la pièce maitresse. Au début, il lorgne sur une 356, puis ce sera finalement sur une 911 T de 1968 qu’il finira par craquer. Elle a besoin de reprendre vie, et ça tombe bien, Rich a des projets pour elle.


Il fera un grosse partie du taff lui même. Caisse refaite et recouverte d’un gris souris. Châssis préparé, droppé et modifié pour accueillir 4 BBS en 15′ des E28 Racing en magnésium. L’habitacle est traité à la sauce custom. Vidage complet, baquets maison en alu, banquette virée et remplacée par de la moquette épaisse, des sangles en cuir et quelques touches d’alu… Custom, mais classe !

Enfin, le flat ayant déjà rendu l’âme lors de l’achat, Rich trouve un flat 4 de 912, qui hurle à travers une ligne sur mesure qui se termine sur des tubes en laiton ! Un volant moteur allégé, et une boite Type 002 IRS (d’origine VW) suffisent pour remuer le poids de l’engin, le temps que son nouveau flat 6 2.2 l soit prêt…

Au final, qu’on aime ou pas, on a du pur outlaw et plutôt que de la savoir pourrir au fond d’un casse ou d’n terrain vague, il est mieux de les revoir sur la route, même modifiées de la sorte… surtout qu’au final, cette 911 dézingue les rétines.

© Fuel Tank via Steve Sharp

Advertisements

Laisser un commentaire

5 commentaires sur “’68 Porsche 911 T Custom… London Outlaw !