Renault Dauphine ou plutôt IKA Gordini Turbo… Ay Caramba ! 15



La Dauphine, c’est une familiale tout ce qu’il y a de plus modeste… venue porter roue forte à la petite 4CV. Elle a même fait naitre des ambitions internationales au sein de la régie qui se voyait déjà envahir l’Amérique en ne passant pas par la Lorraine, mais par l’Argentine… Et les argentins, ils l’aiment bien la Dauphine… Si, y’en a même qui lui mettent des turbos !

La Dauphine, c’est le parfait déplaçoir des 50’s, une familiale équipée d’un vaillant 845 cm3 pour 30 ch et 630 kg. Et oui, à une époque où on nous mangeait pas le cerveau avec les limitations de vitesse, les caisses prenait 120 au taquet…! M’enfin aujourd’hui y’a pas non plus de quoi s’taper l’cul par terre en chantant du Toto Cutugno (Enfin j’en sais rien, Julien fait ça quand il est content !)… quoique !


Arrêtons nous 30 secondes sur ce pan de l’histoire… En 59 Renault passe un accord avec IKA (Industrias Kaiser Argentina) pour la fabrication des Dauphine. L’année suivante, la 1ère Dauphine sort des chaines de montage. 1962 voit arriver une version spécifique, identique à notre Gordini, elle porte le patronyme d’IKA Gordini.

Et c’est justement l’une d’entre elles la star de cet article… mis à part qu’elle a été méchamment remise au gout du jour. Mis à part que je n’en ai pas les specs ! Impossible donc de savoir ce qu’elle cache sous son capot… hormis cet escargot qui siffle à s’en tordre la turbine. Et vu les coups de butoirs qu’il envoie dans les gommards arrière, nul doute qu’il est pas là pour amuser la galerie…


Pour le reste, c’est le grand vide sidéral ! Impossible de vous dire ce que renferme l’habitacle, compose le châssis ou même la marque des jantes… M’enfin tout ça, on s’en tappe, puisque la claque, elle va être visuelle et auditive. Vous allez vous la prendre juste en dessous… (Et on reste à l’affût dès qu’elle commence à fuiter !)

© Rodrigo Giacinti via West Detail


Advertisements

Laisser un commentaire

15 commentaires sur “Renault Dauphine ou plutôt IKA Gordini Turbo… Ay Caramba !