BMW 525E E28 BBS – Basic Static !


Advertisements

L’E28 c’est un peu comme les Bratwurst, on en bouffe un peu à toutes les sauces. Mais est-ce ce serait pas ici la base d’une bonne béhème… D’ailleurs est-ce que ce ne serait pas là, la base du stance tout court ? (Une E28 avec 4 BBS, pas les Bratwurst hein…)Pour la peine, on vous offre une exclu gratos ! 

Et oui parce que malgré ses faux airs de bétaillère à gangster, l’E28 revient en force. Un peu à cause des gros palucheurs de youngtimers qui aiment bien taper dans la vieille. Et comme toute vieille icône qui se respecte, elle se bonifie avec le temps telle une bonne bouteille de vin que Papi aurait oublié au fond de sa cave. A l’image de la 525E de Dragan, qui nous vient d’Allemagne.


« E » ? elle est électrique ? Mais non Michel, gros quichon ! On est dans les années 80 la ! E comme « Et si t’allais cueillir des pâquerettes sur la voie ferrée ? » . A l’époque un téléphone portable faisait la taille d’un parpaing ! Donc une voiture électrique, même si ça devait probablement déjà exister, ça restait encore du domaine de Retour Vers Le Futur et des voitures volantes ! Y’a qu’à voir comment ils imaginaient le futur en 1985, si on leur avait dit à l’époque qu’en 2017, on roulerait dans des Mustang 4 cylindres on nous aurait coupé les baloches pour avoir blasphémé ! Non en vrai ce E signifiait « eta ». Rien à voir avec des Basques énervés et cagoulés, on pourrait plutôt qualifier ça de « économique ». Really ?

Et oui ! En 1984 les ingénieurs de BMW avaient décidé d’augmenter la cylindrée de leurs caisses afin d’en réduire la consommation. Ça fait marrer ça en 2017 non ? Maintenant qu’on nous fourre du downsizing dans tous les orifices ! En pratique, outre la cylindrée, le travail a été porté sur tous les organes du moteur. Tout y est passé, arbres à came, système d’injection, longueur de course, boite de vitesse, et la tête, alouette ! Le tout avec une puissance abaissée à 125cv au régime moteur faramineux de 4250 trs/min !

Enfin ça c’était pour la petite histoire. Celle qui nous intéresse aujourd’hui c’est celle de Dragan. Au niveau des modifs, rien d’ostentatoire à part les jantes BBS laquées dorées et polies en 17″, associées à 4 coilovers évidemment, sinon on se fait chier ! Pour le reste c’est du subtil comme les poignées de portes polies, sidemarkers US, phares jaunes FR, un store intérieur de lunette arrière (c’est très long ça ! « Heckjalousie » en Allemand ça sonne mieux…), becquet M, intérieur et peinture neuve et un échappement AC Scnitzer pour faire chanter un peu mieux le L6. Et il y a quelques autres trucs, mais mon Allemand est aussi foireux qu’un spectacle de Kev Adams… Non que la coupe de Kev Adams… Non que l’humour de Ke… Non pas la peine de chercher tout est merdique chez lui, ça représente bien ma façon de parler Allemand !


Et tout ça nous fait une caisse qui a la classe et exploitable en daily ! Surtout en faisant des économies grâce à son moteur « Upsizé »… C’est fou comme les temps changent hein ?  Il ne me reste plus qu’à remercier Dragan pour sa sympathie ainsi que pour les photos !

©Dragan Miletic

Advertisements

A propos Julien Vidal

Imaginez un petit lapin avec un rouleau de PQ sur la tête... Ajoutez-y l'age du capitaine. Retranchez 2 et multipliez par 4. Maintenant recopiez ce que vous avez trouvé et envoyez le a 17 000 personnes par pigeon voyageur. Le premier qui revient gagne 1 million de dollars.

Laisser un commentaire