Genève 2017 : La horde sauvage ! 1


Advertisements

Ils ont insisté ! A la limite du harcèlement… Vous le savez, les salons, les p’tits fours, les coupes de champagne, ce n’est pas notre truc ! Puis finalement, leur dernière invitation aura eu raison de nos refus, alors quand ils nous que dit que « Genève sans « De l’essence dans mes veines » ce n’est pas Genève » on a accepté, et on a sorti Felipe, notre serial shooter !

Felipe, vous le connaissez déjà… Il dompte Godzilla depuis un petit moment et est déjà passé sur « De l’essence dans mes veines » par un beau jour ensoleillé ! Donc lorsque les organisateurs du salon de Genève nous ont fait l’honneur d’une accréditation (Vous avez cru à mon baratin de l’intro ?!), Felipe a gentiment accepté d’aller voir un peu ce qu’il s’y passait. Et l’édition 2017 s’est annoncée haute en missiles sol-sol.

Chez les « généralistes » d’abord. Porsche alignait sa nouvelle GT3 pendant que chez Ferrari, on présentait la 812 Superfast. Même chose chez McLaren avec la 720S et bien sûr l’Alpine A110, l’une des stars du salon. On en prend plein les rétines avec l’Aston Valkyrie, la Pagani Huayra Roadster, la Bugatti Chiron, la Zenvo ou encore un florilège de Koenigsegg et bien d’autres. Bref, un salon de Genève sous le signe des watts ! Et c’est du pareil au même chez les préparateurs ! Ruf, qui a lancé un scud avec la CTR version 2017, qui reprend l’ADN de la mythique Yellow Bird (Je ne m’en suis toujours pas remis et elle va avoir droit à son billet rien que pour elle !). Liberty Walk qui a fait le voyage avec 2 engins aussi violents l’un que l’autre, une Ferrari 488 GTB et une McLaren 650S et tous les spécialistes de la catégorie, Abt, AC Schnitzer, Alpina, Brabus, Techart…


Enfin, dernière spécialité de Genève, les carrosiers… Ital Design, Franco Sbarro, Pininfarina, Fittipaldi, Monteverdi… Vous remarquerez que Schmee avait fait le déplacement au volant de sa FF, et que Felipe a pu croiser Ari Vatanen ou encore Kazunori Yamauchi, le papa de Gran Turismo… un homme heureux que je remercie pour tous ces clichés.


© Felipe Patellis pour De l’essence dans mes veines

Advertisements

Laisser un commentaire

Commentaire sur “Genève 2017 : La horde sauvage !