1967 : Le Nürb en F1… Couillus ! 5



Le Nürb, pour l’affronter à se juste valeur, il faut quand même être équipé d’une bonne paire d’attributs solidement attachée ! Et ça c’est de nos jours… Alors imaginez 30 secondes, en 1967,  avec l’asphalte digne d’une départementale. Ca clame déjà… mais rajoutez une couche en le parcourant pied plancher au volant d’une F1 ! 

Les mecs étaient quand même de sacré kamikaze à l’époque ! La sécurité ? Je ne sais pas si ce mot faisait partie du vocabulaire de la course auto… Ha si, les mecs avaient un casque en cuir, une paire de lunettes et une combi aussi épaisse qu’un t-shirt en promo chez Tati !


En 67 les voitures étaient classées en 2 catégories, atmo et suralimenté, La 1ère réservée aux 3000 cm3 alors que la 2nde se limite à 1500 cm3. Bon, j’vous rassure, tous les teams engagés ont fait confiance au grand Dieu Atmo ! D’ailleurs, tous sont aujourd’hui entrés au Panthéon de la F1… Cooper, Brabham, BRM, Lotus, Eagle, Honda, Matra et bien entendu, Ferrari. Même chose quand on prend la liste des pilotes… ça pique les yeux ! Jack Brabham, Denny Hulme, Jochen Rindt, Jacky Icks, Jackie Stewart, Jim Clark, Graham Hill, Dan Gurney, Bruce McLaren, John Surtees, Joseph Siffert, Jean-Pierre Beltoise, Guy Ligier, Jo Schlesser… et bien d’autres.

Le championnat compte 11 grand-prix,  Kyalami, Monaco, Zandvoort, Le Mans, Spa, Silverstone, Monza… et surtout celle qui va se courir le 6 Aout sur le tracé de la Nordschleife. Pour info, les voitures affichaient 400 ch pour les plus puissantes… et un poids de 500 kg. Les pneus n’avaient encore pas la largeur des monstres actuels et les ailerons n’allaient apparaitre que quelques années plus tard. Quant à l’électronique… connais pas !

Bref, le pilote devait… piloter ! Dompter sa machine, maitriser sa puissance, gérer son grip, anticiper les réactions… sachant que la moindre erreur se payait cash, surtout sur le Nürb.


Clark signera la pôle et le meilleur tour en course, mais la victoire reviendra à Hulme au volant de sa Brabham Repco. Il remportera également le titre 67.

Enjoy…

© Lars Halvard Rødberg

© bellxl / Photos via signatures éventuelles


Advertisements

Laisser un commentaire

5 commentaires sur “1967 : Le Nürb en F1… Couillus !