’53 Abarth 1100 Sport Ghia – Quand le passé rencontre le futur ! 1


Le jour où Abarth a décidé de s’en prendre à la Fiat 1100-103, on aurait pu s’attendre au pire ! Rien à voir avec le talent d’Abarth, mais la Fiat 1100-103 était aussi sexy d’un chou fleur et aussi sportive qu’une limace sous prozac ! Bref, le chalenge était loin d’être gagné… Puis Ghia est entré dans la danse, et les 2 nous ont pondu l’Abarth 1100 Sport ! 

Nous sommes en 1953. 3 ans plus tôt, Abarth avait assemblé 4 châssis 205A compétition. 3 furent utilisés, pendant que le dernier prenait la poussière au fond de l’atelier. Il fallait bien en faire quelque chose. En parallèle, Fiat s’apprêtait à présenter sa toute nouvelle 1100-103, genre de berline compacte, fiable, pratique, économique mais au physique totalement banal !


Mais bon, le sorcier allait lui emprunter son moteur, un 1100 alimenté par 2 Webber 32 double corps, pour en tirer 64 ch. Puis il fit appel à Ghia pour dessiner une robe plus en rapport avec le potentiel du châssis. Et là, c’est autre chose ! Un dessin moderne, avant-gardiste, inspiré de l’aviation et de la Fiat 8V, allait pulvériser les rétines des visiteurs du salon de Turin 1953 qui se rendaient sur le stand de Ghia. 

Aussitôt les portes su salon fermées, la voiture est vendue à un américain qui en est tombé amoureux, Bill Vaughn. Il lui fait traverser l’Atlantique et en 1954, l’expose au salon de New York sous le nom de « Vaughn SS Wildcat »? Son capot abriterait un V8… je parle au conditionnel car aucune photo et aucune info vient certifier les dires de Vaughn.

La voiture disparait de la circulation jusqu’en 82, où un groupe de passionnés d’Abarth retrouve sa trace. Elle va changer de main à plusieurs reprises, à chaque fois, les promesses de restaurations restent veines, le travail est titanesque, et plutôt que de se lancer dans un chantier douteux, on préfère alors la revendre… elle va se trimballer ainsi de proprio en proprio jusqu’en 2010, où elle va enfin tomber sur celui qui va y mettre le budget et lui faire retrouver l’aspect qu’elle avait.

En 2015, elle réapparait enfin au concours d’élégance de Pebble Beach. Aussi belle qu’au 1er jour, elle foudroie les petrolheads, et se retrouve parmi les finalistes au titre du Best of Show (Remporté finalement par une Isotta Fraschini Tipo 8A F Ramseier & Cie Warblaufen cabriolet).

Alors, quoiqu’il en soit, même si l’engin n’affiche que 64 ch, son dessin futuriste, n’est pas tombé dans les délires qu’on peut croiser dans les 50’s et 60’s. Il reste équilibré et tellement moderne qu’on ne peut que regretter qu’il ne soit resté qu’un concept. Même si Ghia s’en est largement inspiré pour d’autres modèles comme le cabriolet Simca Sport de 54 ou le coupé Chrysler Ghia Special. En tout cas, 60 ans plus tard, il est toujours autant spectaculaire !


Cette Abarth 1100 Ghia vous plait ? Ca tombe bien, elle sera mise en vente au mois d’aout lors d’une vente RM Sotheby’s. Avertissez quand même votre banquier… ça devrait piquer !

© RM Sothebys & signatures éventuelles


Laisser un commentaire

Commentaire sur “’53 Abarth 1100 Sport Ghia – Quand le passé rencontre le futur !