Alexandre’s VW Polo R WRC Edition – Une fourmi de 400+ ! 7


La Polo R WRC, VW n’en a fabriqué que 2500 exemplaires. 50 d’entre eux ont été réservés pour la marché français. 50, ça ne fait pas beaucoup. Pourtant, l’un d’eux vient poser ses roues de l’essence dans mes veines. Et en bonus, elle débarque avec plus de 400 canassons !

Alex n’en est pas à sa 1ère bombe à 4 roues, en effet malgré ses 28 balais, il en est déjà à sa 10ème caisse… La liste commence par une 106 Sport, suivie d’une Saxo VTS 8v avant de passer aux choses un peu plus sérieuses. Renault Clio RS1, Subaru Impreza GT2000, avant de passer à une STi 8.5. Puis, curieux de voir ce que c’est, il goute au mazout, en passant par une BMW 335d… Non, ne lui jetez pas la pierre, il faut bien aller s’y essayer pour pouvoir réellement apprécier l’essence à sa juste valeur ! Du coup, il abandonne sa Béhème au profit d’une Mitsu Lancer Evo 8, puis repasse chez Sub avec une STi 10 Club, suivie d’une GT totalement refaite et préparée, passée en STi réalésé en 2.2 l. Enfin, il cherchait une caisse plus exclusive, plus rare, et voulait s’essayer à VW…. Il tombe alors sur une Polo R WRC. L’affaire est pliée, Alex va rouler en championne du monde.


Eh oui, car la Polo R WRC a servie de base d’homologation pour quelques modifs sur la voiture du WRC. VW débarque en WRC en 2013 avec derrière le Volant, Sébastien Ogier (Siii, ce pilote français qui a succédé à Sebastien Loeb et remporté 4 titres consécutifs en 2013, 2014, 2015 et 2016 !) et Jari-Matti Latvala. 1ère saison et 1er titre, sachant que sur 13 épreuves, Ogier en accroche 9, Loeb 2 pendant que Latvala et Sordo se partagent les 2 autres ! On appelle cela un bonne grosse branlée ! Quoiqu’il en soit, pour les spéciales, la Polo est bien née.

Niveau look, la Polo R WRC en impose, elle adopte des pare-chocs avant et arrière plus agressifs, un aileron de toit, des jantes en 18′, des rétros noir, et elle s’habille d’une robe blanche  avec des bandes bleues et grises sur le capot. Les bas de portières aussi reçoivent leurs bandes grises sur lesquelles on peut lire WRC. On est loin d’une banale TDi…

Sous le capot, le 2.0 l TFSi envoie 220 ch. Il s’agit de celui qui faisait le bonheur de la Golf 6 R ou du Scirocco R, toutefois délesté de 50 ch. Sauf, qu’Alexandre est passé par là ! Et pas qu’un peu… puisque le bloc, méchamment bridé, ne demande qu’à être libéré. Au programme des hostilités, pompe basse pression de TTRS, la HP est une Autotech. Alex rajoute un PRV Dynodrome 165 bars, des injecteurs de RS3, une admission VW Racing en carbone, un échangeur Forge et une tri carto Scalp. La ligne passée en 70mm est signée par le spécialiste de la région, Pepinox, basé à Orange. Ainsi armée, la Polo a signé un méchant 401,2 ch pour 530 Nm…!

Mais voilà, quand la Polo d’Ogier passait ses watts sur les 4 roues, celle d’Alex le fait sur les roues avant… avec pour seule aide, son pied droit, ses mains, ses réflexes et les capteurs sensoriels situés dans son derrière ! Vous êtes nostalgiques des S5 GT Turbo, Fiat Uno Turbo ie ou autres Fiesta RS Turbo ? Cette Polo est faite pour vous… mais en plus violent. Le turbo est linéaire, mais quand le couple débarque, mieux vaut être doué en négociations ! Sinon, les pneus déclarent forfait. il n’empêche que l’esprit GTi est là, avec les sueurs froides et les sensations à vous dresser les poils.

Hormis des silent-bloc de R32, le châssis est laissé d’origine, tout comme l’habitacle avec son volant en Alcantara, ses baquets gris et noir logotés WRC… la seule modif, le siège auto signé Recaro ! Faut c’qu’il faut… Niveau look, il a appliqué quelques touches subtiles et discrètes, à commencer par un bon traitement céramique, c’est son job puisqu’il est le gérant de MBX Rénovation. D’ailleurs si vous êtes dans le sud-est, n’hésitez pas à le contacter pour offrir une beauté à votre caisse.

Pour en revenir aux modifs, les jantes sont peintes en blanc, les vitres teintées, la sortie d’échappement passée en noir, le logo VW arrière est noir et blanc, les centres de roues viennent d’une R et tous les autres sigles sont dégagés. C’est super clean.


La Polo WRC va bientôt changer de mains, Alex, en véritable petrolhead, va probablement repasser sur du turbo en 4RM… On vous tient au courant bien sûr !

© De l’essence dans mes veines via Char Ly & Ti Ti


Laisser un commentaire

7 commentaires sur “Alexandre’s VW Polo R WRC Edition – Une fourmi de 400+ !