BMW E30 : Slammed en Gotti… 1


Advertisements

Quand on modifie, c’est open bar, chacun ses gouts. Pourtant, il existe des codes, des règles, des associations qui permettent d’éviter de tomber dans les pièges et vous garantissent un projet au top. Par exemple une E30 avec un kit » M », et des BBS, c’est du sans faute, mais ça reste du classique… par contre le même chaussée en Gotti, ça passe sur DLEDMV !


Bon vous me direz que même en BBS elle a son ticket d’entrée, mais c’est vrai qu’à force, c’est du vu et revu ! Alors que si vous prenez une E30 coupé. Il n’y a pas grand chose à faire pour qu’elle sorte de l’ordinaire, sans pour autant la gâcher. 

Déjà une caisse flambante, c’est important. Tout comme l’habitacle d’ailleurs, la qualité doit être clinique. Oui, ça parait simple à dire, mais beaucoup plus compliqué à faire, surtout à trouver. La plupart sont fatiguée, rincées, usées… faut quand même reconnaitre qu’on est très fort pour aller critiquer tout et tout le monde, mais c’est plus compliqué de montrer l’exemple. Trouver une caisse de plus de 20 ans propre, dehors comme dedans, devient réellement plus que compliqué !

Bref, pour en revenir à notre E30 du jour, elle est neuve… rajoutez alors un kit « M » avec lèvre avant, bas de caisse et petit becquet discret. C’est clean, et ça dénature en rien les lignes de la béhème. Même chose dans l’habitacle, un volant Nardi viendra parfaitement compléter un intérieur tendu de cuir marron du plus bel effet.

Niveau châssis, histoire de jouer avec la hauteur de caisse, un airbag dans chaque aile et la bonbonne dans le coffre pour venir poser les ailes sur les magnifiques Gotti 3 parties en 17′. Phares blanc ainsi que clignos et feux arrière teintés, n’en jetez plus, ça suffit largement et c’est juste parfait !


© Crooks Life

Advertisements

Laisser un commentaire

Commentaire sur “BMW E30 : Slammed en Gotti…