Juste une Golf 1… avec un VR6 ! 17



J’aurai pu vous la tordre en 3 phrases, celle là. A tel point que la difficulté tient dans un seul fait… que vais-je bien pouvoir encore vous raconter ?! Des Golf 1, on en a déjà montré des dizaines…. posées et chaussées en BBS ? Ho l’originalité ! Avec un VR6…?! Ha, faites voir un peu…

Quoique, même sans VR6, je vous l’aurai présentée ! Sa bestialité vient de sa simplicité. Paradoxe entre un dessin d’une sobriété exemplaire, et d’une prépa qui se veut aussi limitée que parfaite.


La caisse est neuve, blanche, avec sa calandre à 2 phares et son petit liseret rouge. On continue avec les petits pare-chocs… pas de kit, ni de lame extravagante. Juste le dessin de Giugiaro, un trait qui traverse les générations avec toujours autant d’élégance finalement.

La Golf roule plus proche du sol, ses 4 ailes viennent se poser tranquillement sur des BBS RS, ni trop grandes, ni trop petites… comme dessinées spécialement pour elle ! Esthétiquement, on est juste dans le sans faute. Si vous êtes en train d’en restaurer une et que vous recherchez l’inspiration, allez y les yeux fermés (Enfin pas trop quand même !).

Bien entendu, dans l’habitacle, c’est du pareil au même… l’origine est respecté, si ce n’est la sellerie et une batterie de mano au pied de la console centrale. C’est qu’il faut bien surveiller le bouilleur qui contraste avec la pureté des lignes et la gentillesse qu’elle laisse présager.

Vous pensiez à un gentil 1.6 l ? Ouais, vas y, mange ton slip ! C’est du copieux, puisqu’un VR6 est à l’affut. Simplifié, débarrassé de tout ce qui n’est pas strictement nécessaire, il envoie ses 174 ch pour remuer les 850 kg de tôle d’acier !


Voilà, comme je vous l’ai promis dans le titre, c’était juste une Golf 1… Mais une put*** de Golf 1 !

© Sam Dobbins


Advertisements

Laisser un commentaire

17 commentaires sur “Juste une Golf 1… avec un VR6 !