Holden Ute Blown… Quand il y a trop de puissance ! 1



Si y’a vraiment des mecs complètement barrés dès qu’on parle bagnole, c’est bien les Australien ! Attendez, là bas, ils mangent les kangourous, ils dorment avec des mygales, ils surfent avec des requins et pour se détendre, ils font des concours de burn ! Et dans le genre fumeuse, la Holden Blown qui arrive est tout simplement démentielle !

Je tiens à rassurer les lecteurs et lectrices écervelés… (Si y’en a, j’en ai même vu qui essayent d’écrire !) Mais un concours de Burn n’a absolument rien à voir avec une exposition testiculaire récompensée par un trophée en forme de Doberman ! Il s’agit tout simplement de transformer les gommards postérieurs en fumée, et ce, le plus rapidement possible ! N’y voyez donc aucune allusion graveleuse…


Son petit nom, Holden Commodore Ute VE SS… et vous pouvez éventuellement rajouter Redline de sa mère qui tue ! Parce que cet utilitaire n’a plus grande utilité, si ce n’est celle de destruction massive de pneus !

D’origine, son V8 de 6.0 développe 362 ch… c’est suffisant pour faire un gentil burn… mais pour un burn de sa race, il en faut plus… beaucoup plus ! Genre blower qui dépasse le toit, compresseur shooté et tout le bazar qui va chercher les watts dans les moindres recoins. Au final, la bête envoie des Scud de presque 1720 ch sur les roues arrière (Et est depuis passé en phase 2 pour approcher les 3000 ch !) .


A savoir qu’il est tout simplement quasiment impossible de gentiment manoeuvrer l’engin, sans faire patiner les boudins ! Dès qu’on colle l’embrayage, les pneus perdent de suite l’adhérence… J’vous ai dit, complètement barrés les mecs !

© ESPLTDSMITHY

© HORSPWR TV

© jase666ify

© ScottysGarage

© australia13i8ia / Photos via signatures éventuelles


Advertisements

Laisser un commentaire

Commentaire sur “Holden Ute Blown… Quand il y a trop de puissance !