Onboard en Porsche 962… Bienvenue en enfer ! 2



Mais il a pas fini de nous les briser avec ses 80’s et 90’s, ses Gr B, C, D… et tout l’alphabet même si il veut ?! Et encore, quand c’est pas des touring cars… Non mais franchement, on n’est pas venu ici pour souffrir okayyyy ?! Haaaaa, ça va mieux ! Allez, on peut y aller, surtout que ça va envoyer du lourd… on monte à bord d’une Porsche 962 !

Pour les ignares et ceux qui n’ont jamais rien lu de plus que le sommaire d’un Boost Tuning, la Porsche 962, c’est celle qui allait remplacer la 956. Et à elles 2, on a sûrement l’un des plus beaux palmarès aux 24h du Mans et en endurance. C’est aussi le symbole d’un époque, celle du Gr C, ces sport protos qui étaient capable de réaliser des chronos du niveau d’une F1.


La 956 s’est octroyé 4 victoire consécutives au Mans, de 82 à 85, 5 titres de champion du monde des voitures de sport, pour plus de 70 victoires dans sur tous les circuits de la planète sur 5 saisons ! Donc le challenge de la 962 s’avérait plutôt coriace !

Elle fait son apparition en 84, et remporte le titre mondial en 85. Elle réitère les exploits de son ainée avec 3 victoires au Mans en 86, 87 et 94 (Avec la Dauer) et plus de 40 victoires en endurance.

La différence avec la 956 vient d’un empattement rallongé de 12 cm. Son flat 6 de ( mono turbo en IMSA et bi-turbo en endurance) développe 700 ch hors taxe, dans un sifflement digne d’une tornade.

Celle qui se détend les roulements juste en dessous, a couru en IMSA pendant la 2nde moitié des 80’s dans la classe GTP. Elle y a remporté le titre en 1987. On la retrouve donc lors de la Rolex Monterey Motorsports Reunion, aux mains de Skylar Robinson, avec son Flat 6 2.8 turbo et ses 800 ch… Juste impressionnant !


Et merci à Joffrey pour le lien de la vidéo  😉 

© The RACER Channel & signatures éventuelles


Advertisements

Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Onboard en Porsche 962… Bienvenue en enfer !