Porsche 911 RS 3.5 Red Evolution – DP Motorsport fait sa révolution ! 3


DP Motorsport compte à nouveau parmi l’élite de la préparation Porsche orientée restomod ou pas. Au milieu des spécialistes modernes, on oublie souvent cette marque ressortie du passé. Même si elle ne présente pas ses nouveautés au rythme de Singer ou RWB, chacune d’entre elles reste un monument… comme cette 911 RS 3.5 Red Evolution qui permet à DP de faire sa révolution !

Même si on accorde beaucoup d’importance à l’esthétique, chez DP on oublie pas que la notoriété, on la doit d’abord au sport auto. En effet, la méchante Porsche 935 Kremer qui s’est imposée au Mans en 1979 portait une robe signée DP Motorsport.


40 ans plus tard, la tendance veut que le restomod ait ses propres codes. Cela n’empêche pas que chez DP, on sait très bien y ajouter un cure de virilité en plus. Et ça, à tous les étages, que ce soit au niveau du style, du bloc, du châssis et même du poids. Tout est pensé dans un soucis d’efficacité…! Le plumage c’est bien, mais avec du ramage, c’est pas mal aussi.

On a déjà pu admirer les créations signées DP Motorsport à 4 reprises… Une grenouille verte, un missile blanc, un sleeper discret et un 100 % backdating. C’est aujourd’hui au tour d’un monstre qui pourrait presque mêler ces 4 styles en 1 !

Histoire de montrer l’étendue de son talent, l’équipe de DP Motorsport s’est lâchée sur une 911 de 1974. Du cuir, de la moquette, du carbone, du rouge et du noir… et un style qui montre aux petits nouveaux c’est qui le patron !

Kit reprenant le style RSR, comprenant bas de caisse, pare-choc avant aéré et arrière du plus simple effet avec double sortie d’échappement centrale. Les vitres sont en plexi pendant que les extensions et le kit sont soit en carbone soit en fibre renforcée. L’aileron trône fièrement pour plaquer le cul du batracien au sol.

Le châssis emprunte des trains roulants et le freinage à une 3.3 l Turbo . Les liaisons sont signées H&R, et tout est bien entendu réglable en 3D, monté en rigide ou Unibal ! Chaque aile reçoit un jeu de Fuchs en 9×15 devant et 13×15 derrière, chaussé en Michelin semi-slick. L’avant est en 225/55 et l’arrière ne fait pas dans la dentelle avec du violent 335/35 !

L’habitacle totalement arceauté est entièrement revu. La moquette est conservée, et c’est surement le seul élément civilisé ! Quoique, elle vient d’une 964 RS et est donc allégée. Le tableau de bord est full carbone, les baquets sont des Lollipop cuir/carbone au même dessin que ceux qui équipaient les 935. Des harnais 4 points Schroth viennent maintenir le pilote lors des grosses attaques. Le volant est un Momo tulipé en peau retournée.

Le pare brise plus léger vient d’une 993, le faisceau est simplifié et identique à une modèle Cup. La batterie est passée en light et un réservoir carbone de 80 l remplace celui d’origine. Au final, la 911 sauce DP Motorsport accuse 940 kg sur la balance… à vide ! Subtil méthode d’annoncer un poids léger, même si à vide, ben ça peut pas rouler ! Du coup, tous pleins faits, ça doit flirter avec les 1050 kg… on a vu bien pire !

Surtout que le Flat 6 est aussi revu en conséquence. Sa cylindrée est passée à 3.5 l. Il reçoit une injection mécanique, un double allumage, des arbres à cames de RSR, une ligne libérée  et développe la bagatelle de 365 ch. La boite est renforcée et équipée d’un différentiel.


Le résultat est démentiel ! Le contraste des couleurs, genre de bête de course échappée des circuits qui garde juste le minimum pour garder son côté homologué route… et encore, on aimerait bien l’entendre hurler. D’où le choix de la couleur… le rouge sang, en guise d’avertissement ! Faites gaffe, DP Motorsport est bel et bien de retour…

© Jordi Miranda


Laisser un commentaire

3 commentaires sur “Porsche 911 RS 3.5 Red Evolution – DP Motorsport fait sa révolution !