Fabrice’s BMW 320-5i E21 – Sauvée des eaux ! 1



De l’essence dans mes veines…. Je pense que j’aurai eu du mal à trouver un meilleur nom pour vous parler de ma passion mais aussi de celle des Petrolheads comme Fabrice. Parce que des gars comme lui, il doit en naitre un tous les 50 ans. Son truc à lui, c’est la modif, les moteurs, couper, souder, adapter, et ça, sur tout ce qui roule. Et comme il faut bien commencer par quelque chose, je vais le faire par sa BMW E21…

En fait, on s’est croisé au Avignon Motor Festival. Sa E21 m’a fait un appel de phare, on discuté quelques minutes, échangés nos coordonnées, et alors que la plupart du temps je n’ai plus aucune nouvelle, Fabrice, lui, m’a rappelé. Le temps de trouver le bon créneau pour être sûr d’avoir la météo qui va bien, le spot sympathique, et nous voilà donc devant un café au troquet du coin avant de passer aux choses sérieuses.


Fabrice, c’est le Rick Dore français. Rien ne l’arrête, et il part du principe qu’il n’y en a pas justement ! Aucune limite à la mécanique. Tout peut se modifier, s’adapter, se découper, se ressouder, pour finir par s’associer comme si c’était d’origine. Vous vous imaginez, arrivant chez vous, au guidon de votre nouvelle bécane achetée et récupérée le matin même ? Oui, vous l’avez ? Et bien Fabrice, à peine il pose le pied par terre qu’il la découpe en 2 et sort le poste à souder… Il sait déjà ce qu’il va en faire ! Puis avec le reste, il rajoute un aile de BMW, une enjoliveur chromé, une vieille pompe à essence puis vous confectionne une lampe, un bureau, un bar… ne vous inquiétez pas, vous croiserez sûrement ses créations au fil du temps sur DLEDMV !

Aujourd’hui, celle qui nous intéresse, c’est sa E21 de 1981 qu’il a dû refaire entièrement. Oui, parce que la béhème a connu les affres des inondations niçoises de l’année dernière. La voiture s’est retrouvée ensevelie par la boue qui s’est arrêtée juste au dessus des appuis têtes… J’en profite donc pour passer le message aux réfractaires du « pas d’origine » : Faites en de même, après on prendra peut être vos doléances en considération.

Oui, cette 320i était quasiment destinée à la destruction si Fabrice ne s’était pas dit qu’il pouvait la sauver et lui redonner vie. La caisse fut donc entièrement déposée, nettoyée, révisée, contrôlée et totalement refaite. Fabrice la connait par coeur. En y étant, il lui greffe un 6 en ligne de la 325i E30. Hormis l’admission, le collecteur et la ligne (Homemade bien sûr), le bloc reste d’origine.

Le pont arrière est remplacé par celui d’une 323i équipé d’un autobloq’. La boite vient d’une 320i E21, mais compte 5 vitesses. Le freinage reste d’origine à l’avant et passe à disques à l’arrière. La caisse est maintenue par des combinés Koni – Eibach qui la rapprochent du sol. Les silent-blocks sont plus rigides, les barres stab’ voient leur diamètre augmenté et une barre anti-rapprochement prend place sous le capot.

C’est clean, propre, nickel. Il n’y a qu’à regarder la cure esthétique apportée au 6 en ligne pour se rendre compte que rien n’est laissé au hasard et que Fabrice ne se laisse pas impressionner par les détails. 

Au niveau du look, l’allemande reçoit un véritable spoiler avant BBS sur lequelle vient se poser la plaque d’immat’. On parle de détail, mais je vous invite à écouter Fabrice vous expliquer le boulot de modifs que cela a demandé que ce soit au niveau du spoiler ou du pare-choc pour obtenir un résultat nickel, il est obsédé par la perfection. Sur la face avant empruntée à une 318 E21 en monophare, la calandre est passée au noir satiné, les clignos sont teintés en noir et les phares sont passés en Angel Eyes. Bien entendu, c’est du fait maison, avec les cerclages lumineux adaptés sur les phares d’origine. Là aussi, le boulot semble bien plus simple qu’il n’y parait !

Les pare-chocs sont passés au noir matt époxy, et les feux arrières sont teintés dans la même couleur. La caisse reçoit une peinture neuve Sparkling Graphite et c’est la seule chose que Fabrice n’a pas fait lui même. Mais sur la prochaine, il le fera lui !

Enfin l’habitacle, il a été rénové et refait, tout est propre, nickel, du sol au plafond, la boue n’est qu’une mauvaise histoire oubliée. Fabrice y a juste ajouté une paire de baquets et un volant. Le pommeau a lui aussi été refait par ses soins.

Enfin, aux 4 coins, un jeu de XXR 002.5 en 9×16 que ce soit devant ou derrière. Mis à part qu’à l’arrière, elles sont montées sur des cales de 1cm. Pour faire passer ce petit monde, les ailes ont été tirées par Fabrice, mais vous l’aviez déjà deviné.

Au rayon projets, le 6 en ligne va bientôt recevoir de nouveaux injecteurs gros débit et une nouvelle carto’. Il aimerait bien aussi changer la boite pour une Getrag sport avec la 1ère inversée. Mis à part que ce qui est rare est cher… et même parfois très cher quand on parle de bagnole ! Et adapter un boite d’E30 (Plus disponible) imposerait de grosses modifs au niveau du la connexion avec le tachy…

Au final, le résultat est dantesque, j’oserai même dire méchant. La E21 est basse, sombre, flambante et son 6 en ligne grogne comme une bête. Un engin parfait pour cruiser peinard sur les routes provençales, le coude la portière, capable de donner du fil à retordre à bien plus moderne qu’elle !

Fabrice multiplie les projets… qu’ils aient 2 roues à la sauce café racer ou trotinette boostée, 3 roues comme son trike motorisé, ou plus, des engins tous plus hallucinants et passionnants les uns que les autres. Même ses dailys ont leur place sur DLEDMV… Tout comme son futur projet qu’il ne va pas tarder à récupérer, une Cox qu’il va revoir de fond en comble.


Rassurez vous, je n’en dis pas plus pour le moment, mais vu le feeling avec Fabrice, vous risquez de croiser encore plusieurs de ses créations sur votre site préféré… car s’il s’appelle De l’essence dans mes veines, c’est justement grâce à des petrolheads comme lui !

© De l’essence dans mes veines via Char-Ly & Ti Ti


Advertisements

Laisser un commentaire

Commentaire sur “Fabrice’s BMW 320-5i E21 – Sauvée des eaux !