La dernière arrivée dans le garage de Ken Block : Une Ford Escort RS Cosworth 7



Ca fait un petit moment que la carrière de Ken Block est étroitement liée à celle de Ford… Finalement, le constructeur a bien compris que les victoires, c’est là pour confirmer la fiche technique et occuper les ingénieurs, et que l’image, c’est bien aussi. Alors du coup, à Détroit, on finance les jouets de Mister Block et en parallèle, ça donne une image fun aux sportives à l’ovale bleu… La dernière en date, une Escort RS Cosworth ressortie du passé…


Oui, la vie est plus simple pour réaliser ses projets et en mettre plein les mirettes aux petrolheads que nous sommes, quand on a une armée de sponsors prête à envoyer les fafios… Et même si Ken Block a su gérer ses affaires et sa carrière comme un grand, il ne va pas refuser quand Ford lui propose de lui filer des caisses non ?! Quand il fait le show, nous sommes des millions à admirer ses enchainements fumants et hurlants. Plus qu’à le supporter au bord des circuits… 

Chez nous, l’image de nos constructeurs passe par le sérieux des messages de consommations réduites, pollution maitrisée, sécurité active, équipements premium, le tout pour 239 € par mois sans apport… En même temps, ça répond à la demande qui veut du monospace et du SUV 7 places… Pour le sport, vous repasserez plus tard merci ! Et ça c’est pas moi qui le dit, mais tout simplement les chiffres des ventes des sportives sur notre territoire, qui prouvent que nos débats sont bien stériles et futiles dans un marché obsédé par l’aspect pratique et financier, plus que par le simple plaisir de rouler ! M’enfin j’leur fait un appel du clavier à nos constructeurs, le jour où vous voudrez donner du pompelup à votre image, contactez moi !

Bref, après ce monologue qui m’a fait économiser une séance chez mon psy’ (Vous m’enverrez vos honoraires…), sachez que le Sieur Block n’en a trop rien à carrer de nos problèmes de comm’, de marché et d’image… Oui la sienne va très bien, merci pour lui. Et elle n’est pas prête de s’essouffler puisqu’après une Escort RS de 78, de la Fiesta ST et Focus RS, ou sa bestiale Mustang, voici venu le tour d’une autre icône de la route, l’Escort RS Cosworth.

Une ex groupe A, avec sa table de camping sur le hayon arrière, son kit Morette, ses Fifteen 52 Tarmac et 400 ch sous le capot. Reste plus qu’à attendre pour voir ce que Block va lui mettre dans la face… un futur Fordkhana ?! Vous pouvez compter sur nous pour vous en tenir informés…


© MT Bil og Motorsport & Hoonigan


Advertisements

Laisser un commentaire

7 commentaires sur “La dernière arrivée dans le garage de Ken Block : Une Ford Escort RS Cosworth