Fiat Coupé T16 – Bella Ragazza ! 4



Ceux qui me connaissent savent que j’ai une certaine affection pour le Coupé Fiat. Je dirais même qu’il est en top 3 dans ma shopping list ! Oh oui vous savez j’étais comme vous avant ! J’avais des à priori sur cet espèce d’engin bizarre à mi-chemin entre le lézard du dessin animé Oscar (Oui ben j’ai un enfant en bas âge !) et une grenouille avant friture. Mais ça c’était avant… Avant je ne fasse un tour dedans…

Je vous ai déjà raconté le jour ou je suis tombé amoureux de la Fiat Coupé ? (Allez Père Castor, raconte nous ton histoire…). Il y a quelques années, l’un de mes potes se pointe chez moi (la bise à toi Zebi si tu me lis !) avec un exemplaire de cet engin quelque peu fantaisiste en 5 Cylindres Turbo plus. T20 + pour les intimes. Je vous refais la première impression : “Mouahahahah (rire gras), mais qu’est-ce que t’a acheté encore comme tas de rouille ?” Et la j’aperçois juste le petit sourire en coin de mon pote qui me dit d’un air goguenard : “Monte…”

Je commençais déjà à préparer de nouvelles vannes quand les sièges en cuir Recaro à surpiqûres rouges ont accueilli mon fessier avec douceur et fermeté (et ont commencé à me fermer ma gueule !) et le grondement sourd du 5 cylindres commençait à me chatouiller les oreilles (et a fini de me claquer le beignet !). J’ai compris mon erreur de jugement au bout des 100 premiers mètres. Je ne me souviens plus exactement des mots que j’ai prononcé pendant l’essai mais ça devait être un truc à base de “missile”, “avion”, “putain”, “enfoiré”, et autres serrage de fesses et coup de pied au cul en tout genre. Mais des dires de mon pote, le meilleur compromis reste tout de même le coupé T16. Ce qui nous amène à celle qui illustre cet article. Elle appartient à Mikaël.

Ce carrossier de métier accompagné de son frère mécano ont entrepris de retaper ce coupé 2L 16V turbo de 1996 trouvé en sale état et dans une couleur qui ne leur convenait pas du tout (Photos ci-dessous). Pour le coup, “tas de rouille” était le meilleur qualificatif pour appeler cette voiture. Ils ont donc revêtu la belle d’une robe bordeaux d’origine Fiat, puis changé l’intérieur pour un plus récent d’une édition spéciale.


Le parti pris de cette préparation est de garder un style au plus proche de l’origine, loin de celle d’Evaldo, mais avec sa dose de pompelup. Chose faite avec l’airride et la pose de jantes KVA, qui seront bientôt remplacées par des Artec démontables. Au niveau mécanique, la belle est toujours en cours de restauration, mais les 195 cv d’origine sont encore bien présents. Qui pourrait dire que cette caisse a 21 ans ? Aux Etats-Unis elle aurait tout juste le droit de boire de l’alcool !

Et oui parce que c’est bien ça la force du coupé Fiat. Une caisse assez méconnue, mais qui pourtant attire l’œil et attise la curiosité. Elle a toutes les qualités d’une italienne sans compter son originalité qui la rend si attachante. Des moteurs puissants et solides qui envoient le pâté, les cornichons, et le pain complet. Une finition plutôt agréable bien qu’elle ne cache pas son age, et un châssis de Fiat Tipo qui a fait ses preuves ! Non puis franchement, si vous virez les logos et que vous la montrez à un néophyte, qui pourrait dire que c’est une Fiat ?

Et voila, c’est malin ! Grâce aux photos de DC Photography (que je remercie chaudement) j’ai de nouveau envie d’en acheter une maintenant ! Faites un petit like sur sa page de notre part !


Garçon !? Servez-moi une T20+ avec intérieur Recaro s’il vous plait ! Sans glaçons…

©DC Photographie


Advertisements

A propos Julien Vidal

Imaginez un petit lapin avec un rouleau de PQ sur la tête… Ajoutez-y l’age du capitaine. Retranchez 2 et multipliez par 4. Maintenant recopiez ce que vous avez trouvé et envoyez le a 17 000 personnes par pigeon voyageur. Le premier qui revient gagne 1 million de dollars.


Laisser un commentaire

4 commentaires sur “Fiat Coupé T16 – Bella Ragazza !