Alpine A110 Gr.4 – Passé… Présent !



Les courses auto des années 70… Quand on en entend parler, c’est comme si c’était une épopée. A chaque fois les frissons et l’envie de prendre la DeLorean de Doc’ pour assister à ces formidables pans de l’histoire auto française ! On allume le convecteur temporel, on règle sur le 12 Septembre 1973 à Baden en Autriche et c’est parti !

1973 fut une année faste (fast… ‘tention le jeu de mot !) pour Alpine. La consécration avec un triplé sur le rallye de Monte-Carlo, avec trois A110 Groupe 4 sur le podium. Cette année 1973 voit également l’écurie de Jean Rédélé victorieuse au championnat du monde des Rallyes.


Les A110 sont des habituées de De l’essence dans mes veines ! Il faut dire qu’elles sont un vrai monument de l’automobile, ayant permis à la France de gagner ses lettres de noblesse en rallye.

Aujourd’hui on s’intéresse à la Groupe 4 qui a foulé les routes du Rallye des Alpes Autrichien en 1973, celle emmenée par Monsieur Jean-Pierre Nicolas. Lui qui disait que l’A110 se conduisait uniquement en glisse ! Darniche et Nicolas se sont classés respectivement 2ème et 5ème sur cette manche.

Vendue en 1974, elle à été entièrement restaurée en 2012 après avoir passé les 30 dernières années a pourrir au fond d’une cour hongroise. Et il faut dire qu’elle à ramassé, vous pouvez aller voir sur le site afin d’en suivre la restauration. C’est donc bien l’exemplaire original qui se présente sous vos yeux ébahis !

Petit point mécanique, car avec les modèles de série, et ceux des courses, pour s’y retrouver c’est un joyeux bordel ! Les Groupes 4 étaient motorisées par un Cléon revu par feu Marc Mignotet. Le 4 pattes de 1796 cm² développe 175 cv pour 685 kgs, mais le modèle qui équipe notre exemplaire du jour est doté d’un autobloc’. La balance de la berlinette penche vers les 710 kgs. Imaginez le pied que ça doit être à piloter dans les Alpes ! 

En 2013, pour les 40 ans de la victoire en championnat du monde, de joyeux lurons se sont dit “et si on se refaisait la spéciale en Autriche ?!” ? Ni une, ni deux, notre A 110 Groupe 4 se retrouve dans les S des Alpes autrichiennes. Envie d’en découdre, de montrer qu’à 40 ans, elle tortille toujours autant du popotin en distillant un plaisir qui prend au tripes. Et aux oreilles !

Au passage, la nouvelle mouture de l’A110 qui arrive dans nos concessions est mue par un 1.8… Turbo. Clin d’œil au passé ou simple coïncidence ? 

Je vais faire hurler les puristes, mais puisqu’elle glisse bien, j’aimerais bien en croiser une montée version drift, imaginez la gueule entre les BMW et les Jap’s ! 


© alpineLAB


Advertisements

Laisser un commentaire