Singer dehors, Williams dedans ! La Porsche 911 en mode tuerie ! 17



Ils nous l’avaient annoncée, mais bon, vous savez ce que c’est. Tant que rien ne débarque, on s’en tape un peu, on oublie vite, puis ça reste une annonce comme les autres. Mais voilà qu’aujourd’hui, on passe des paroles aux actes et là, ça change tout. Singer s’est occupé de la 911… Williams s’est chargé du moteur. Et le résultat, il est juste au level d’une destruction massive ! 


Singer, le roi du restomod sur Porsche 911, avait fait le buzz cet été. D’abord en annonçant un partenariat avec Williams qui allait s’occuper de motoriser les créations du californien avec un Flat 6 aircooled. Partant d’un 3.6 de 1990, le motoriste anglais revoyait la copie pour la faire passer à 4.0l avec 500 ch perchés à 9000trs. Puis ce fut au tour de la soirée à Pebble Beach. Depuis, c’était discrétion et silence radio.

Jusqu’à aujourd’hui. La toile s’affole depuis ce matin, car la 1ère voiture commune vient d’apparaitre, sous le nom de “Dynamics and Lightweighting Study”. La commande a été passée par Scott Blattner, richissime collectionneur de Porsche, qui a donc signé un très gros chèque pour être le 1er à avoir les honneurs du monstre dans son garage.

Le dessin est signé Singer. Le style gagne encore en violence oculaire… vintage et moderne à la fois, la 911 compose délicieusement entre ses lignes classiques et une sportivité affichée. Surtout que Singer affiche pour la 1ère fois des extensions apparentes. On pourrait croire que même le restomod premium californien succombe aux tendances barbares actuelles. Mais attention, pas de rivets apparents… nous sommes chez Singer ici !

Le châssis est optimisé, les amortos sont confiés à EXE-TC, spécialiste des combinés compétition sur mesure. Les éléments et matériaux utilisés font partis des meilleurs, et des plus légers puisque la voiture devrait afficher moins d’1 tonne une fois finie. Ligne d’échappement complète en Titane, jantes BBS monobloc forgées en magnesium avec écrou central, freinage Brembo, boite 6 Hewland, éléments de carrosserie en carbone, aluminium… sachant que la voiture va être mise au point et développée par Chris Harris et Marino Franchitti ! 


Enfin l’habitacle est au même niveau… avec un style à tomber et une finition juste exceptionnelle ! Absolument rien n’a été laissé au hasard, des charnières de portes, au commodos du tableau de bord, en passant par les ceintures jusqu’aux différents logos. C’est juste phénoménale d’arriver à ce level… Bon, en même temps, à plus d’1 million le morceau, forcément, on peut être exigeant !

© p1cr & Singer Vehicle Design


Advertisements

Laisser un commentaire

17 commentaires sur “Singer dehors, Williams dedans ! La Porsche 911 en mode tuerie !