Il fut un temps où Alfa, c’était le sport, le charme des lignes, le caractère mécanique au service de l’efficacité du châssis. Des propulsions enivrantes et passionnantes à vivre et à piloter. Et les gentlemen driver ne s’y sont pas trompés, qu’ils soient novices ou confirmés, car s’il en est une qui a marqué le sport auto dans les 70’s, c’est bien elle, l’Alfa GTAm.

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 1

Beaucoup pensent que la GTAm est directement liée à la GTA. Hé bien non, elle descend directement de la GTV 1750 américaine… ceci explique cela, le “Am” est donc le signe de son origine.


Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 2

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 3

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 4

Sur le marché américain, la GTV 1750 était alimentée par une injection Spica. Je ne vous ferai pas de cour de mécanique appliquée, mais son utilisation permettait de réduire les émissions polluantes (Déjà à l’époque !). Par contre, elle proposait aussi un potentiel sympatique en terme de préparation.

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 5

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 6

Ajoutez à cela son double allumage et une cylindrée de 1985cm3 (portée ensuite à 1995) et vous aurez la le parfait engin pour s’aligner en moins de 2.0 l. Surtout qu’une fois pompelupisé, le double arbre sortait jusqu’à 240 ch à 7500 trs.

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 7

L’engin est présenté par le service compétition Alfa, AutoDelta, en 1970 sous le nom 1750 GTAm avant de devenir 2000 dès l’année suivante.

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 16

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 17

Alors que la GTA faisait la chasse aux kilos, la GTAm devait se caller au règlement qui imposait un poids minimum de 900 kg. Ainsi, même si certaines ont reçu des éléments en plastiques ou en alu, la plupart pouvait compter sur l’acier… fin, mais acier quand même !

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 18

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 19

Pour couvrir ses jantes larges, Alfa l’habillait d’extensions d’ailes directement rivetées à la caisse. De quoi lui donner un look redoutable, tout en muscle, plus impressionnant que celui des GTA. Bien entendu l’habitacle est lui aussi en mode racing, mis à part que l’élégant volant bois des GTA est ici remplacé par un plus explicite cuir à jante large signé Momo.

Alfa GTAm - En tête à tête avec la légende ! 20

Qu’elle soit 1750 ou 2000, Alfa sortira une 40aine d’exemplaires sur 1970 et 71. A son palmarès, elle accroche le championnat d’Europe de voitures de Tourisme, pilote en 1970 et constructeur en 71 et 72.

© Davide Cironi

© If you like cars

© Nopper Shorts / Photos via signatures éventuelles