C’est spécial ces roues avec le flasque qui dépasse du voile… Un déport nul, une tendance qui s’affirme et a ses adeptes. Après les gouts et les couleurs… Don’t act ! Cela n’empêche pas la Golf 1 GTI qui en est équipée, de pulvériser les rétines et dessouder les mâchoires… comme d’hab !

Golf 1 GTI... en zero lip ! 23

Golf 1 GTI... en zero lip ! 24

Surtout qu’elle ne s’embarrasse pas de conneries. La caisse est d’une sobriété exemplaire puisque si on lui enlève ses roues signées BBS et son petit droppage static, la mère des GTI reste full d’origine. Voilà qui pourrait nous réconcilier avec les adeptes des youngtimers qui doivent absolument reste d’origine même si elle pissent de l’huile, qu’elles rouillent et que l’habitacle héberge une famille de lapins !


Golf 1 GTI... en zero lip ! 25

Golf 1 GTI... en zero lip ! 26

Golf 1 GTI... en zero lip ! 27

Ha merde j’oubliais les roues… même s’il s’agit de BBS Motorsport E50 montées en no lip ou zero lip pour donner ce style bien particulier. Et encore, il y a pire… Mais au final, le style est sympa et ça sied à merveille à la Golf GTI. 

Golf 1 GTI... en zero lip ! 28

Golf 1 GTI... en zero lip ! 29

Golf 1 GTI... en zero lip ! 34

Golf 1 GTI... en zero lip ! 35

Enfin l’habitacle… il est comme le jour où il a été assemblé à Wolfsburg il y a 35 ans ! Enfin, avec le tableau de bord fendu, les sièges affaissés et le volant usé ! Mais la magie opère toujours avec cette sellerie à carreaux et ce pommeau en boule de golf… Comme quoi, comme souvent, il n’y a pas besoin d’en faire des tonnes !

Golf 1 GTI... en zero lip ! 36

Golf 1 GTI... en zero lip ! 37

© Von German custompixel