Partage

Le Mondial de l’auto à Paris en 2010 va être l’occasion pour Jaguar de fêter son 75ème anniversaire. Et 75 ans, ça ne se fête pas avec une tarte aux pommes et une bouteille de mousseux éventé ! Non, il faut quelque chose qui fracasse de la rondelle et avec un potentiel commercial… Et ce rôle, c’est le magnifique concept Jaguar C-X75 qui va l’endosser, avant de devenir une star du cinéma !

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 1

Finalement, la Jaguar C-X75 (Concept Xperimental 75 ans) c’est du gâchis… et une déception de voir qu’elle n’a jamais passé le stade du proto… plus qu’abouti puisqu’il ne restait plus qu’à l’état major du constructeur anglais de donner son feu vert pour qu’il puisse rentrer en production.


La voiture débarque donc en 2010 sous les protos du salon de Paris… Et il fait une entrée fracassante en s’offrant le titre de best of show par Autoweek mais aussi le prix 2010 du concept Louis Vuitton Classic. Chez Jaguar on est content, le coup de pub a bien marché et devant l’enthousiasme suscité, on demande aux ingénieurs d’aller voir un peu plus loin. 

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 2

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 3

Sa gueule est aussi impressionnante que sa fiche technique. Jaguar s’est rapproché des ingénieurs de chez Williams. Le châssis monocoque en carbone est le 1er du constructeur. Son architecture repose sur des micro turbines Bladon Jets accompagnées de moteurs électriques viennent l’aider, apporter le couple et qui se rechargent en direct. Les turbines ont également la spécificité de pouvoir accueillir tous les types de carburants… essence gazole ou éthanol pour des émissions ridiculement faibles ! La puissance combinée serait de 780 ch. 

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 4

Au niveau de la gueule, le félin est plat, large et aéro… sans avoir oublier d’être élégant et sportif. Y’a de la XJ220 là dedans ! Mais la voiture optimise sa technologie en embarquant des éléments actifs permettant de faire varier l’appui en fonction de la vitesse… 

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 5

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 6

Le premier proto de la voiture a dépassé les 320 km/h et les ingénieurs estiment sa vmax à plus de 350 km/h. Car oui, Jaguar officialise la mise en production d’une série limitée, et demande à ses ingénieurs de plancher sérieusement sur un modèle commercialisable, mis à part que les turbines vont laisser leurs places à un 4 cylindres en position centrale arrière… un 1.6l biturbo insipiré de la F1, qui envoie 509 ch aux roues arrière. Avec l’aide des moteurs électriques, le couple est impressionnant puisqu’il grimpe à 1600 Nm ! A l’arrivée, la puissance combinée dépasse désormais les 890 ch à 9000 trs et envoie le missile anglais de 0 à 100 en 3,4 secondes, avant de passer la barre des 160 en 6 secondes grâce à sa motricité de sangsue et sa boite séquentielle à 7 vitesses qui se la joue en mode Kalach’ !

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 7

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 8

Au salon de Genève 2011, le groupe Jaguar – Land Rover annonce une plan d’investissement de 5 milliards de livres, incluant la C-X75. 250 modèles sont prévus, avec des livraisons qui devraient s’étaler de 2013 jusqu’en 2015. Le châssis est optimisé, le moteur rabaissé pour privilégier un centre de gravité le plus bas possible et privilégier la silhouette de la voiture sans avoir besoin de la retoucher, et on annonce même un prix de vente entre 1 million et 1,3 millions d’€ ! 

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 9

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 10

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 11

Mais voilà, en mars 2013, après avoir assemblé 5 prototypes, le constructeur annonce que le projet Jaguar C-X75 ne verra pas le jour, au vu de la situation économique mondiale ! 3 voitures sont vendues aux enchères, une est conservée au jaguar Museum et la dernière sert pour les différents évènements.

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 12

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 13

Ce n’est pas pour autant que la Jaguar C-X75 va disparaitre la circulation puisqu’en 2015, elle devient l’une des stars de Spectre en étant la voiture de David Bautista, alias Mr. Hinx. Dans les rues de Rome, ils vont donner du fil à retordre à James Bond au volant de son Aston Martin DB10. 

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 14

Pour les besoins du film, la production commende 7 voitures à Jaguar. La marque va alors assembler des répliques parfaites à partir de châssis tubulaires de WRC équipés de 4 cylindres 1.6l turbalisés, accompagnés là aussi de 2 blocs électriques. D’ailleurs le châssis 001 est actuellement en vente chez Kaaimans International

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 15

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 16

Il n’en faudra pas plus pour relancer la rumeur d’une production… Mais encore une fois John Edwards, le chef des opérations des véhicules spéciaux de Jaguar – Land Rover va devoir démentir en affirmant que cela ne présentait aucunement un changement de stratégie. 

Jaguar C-X75... Star de ciné ! 17

Vous comprenez pourquoi cette Jaguar C-X75 est un beau gâchis… Elle serait restée un concept car, passe encore. Mais le jeu du on y va puis finalement on y va plus, ça a un peu flingué le truc. Surtout avec une voiture aussi belle !

© Cody131996 – Jaguar & Signatures éventuelles


Partage