Partage

Un Buggy, ça doit prendre sa race ! Passer en mode no limit sur les dunes, manger du sable, patauger dans la boue… enfin vous voyez le genre, pas le genre de jouet à prendre avec un smocking et le noeud pap’ ! He bien c’est justement c’qu’ont voulu faire les créateurs du Mangosta Sport Buggy, un truc fun, mais V.I.P avec du cuir et le p’tit doigt en l’air !

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 1

Le Mangosta Sport Buggy, c’est la même rengaine que le Manx… Un châssis de Cox, avec le bloc souvent libéré et un peu shooté, avec une suspat’ revue et une caisse en plastoc qui se contente de l’essentiel. L’objectif est de prendre du fun au volant d’un engin imaginé à la base, pour le surfeurs californiens.


En tout cas c’est sur ce délire qu’est parti Karl Krumme pour inventer son Mangosta… Par contre, quand le Manx cherchait à se placer en misant sur sa simplicité, le Mangosta cherchait à se positionner sur le marché premium… Un Buggy V.I.P avec tout c’qu’il fallait pour aller séduire d’hypothétiques clients prêts à aligner les dollars pour délirer dans la soir !

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 2

Au niveau technique, rien ne change… Les sous vêtements signés VW étaient simple, robustes et accessibles, tout le Flat 4 aircooled qui venait servir de pare-choc arrière. Histoire de, il était équipé d’une ligne plus libérée. Les suspat’ étaient réhaussées et les ailes recevaient un jeu de Cragar chromées, montées en pneus off road à l’arrière.

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 3

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 4

La gueule est un peu spéciale… Avec son nez plat entouré par des ailes proéminentes et ses phares posés comme deux yeux, on se croirait devant un batracien sorti de l’univers Disney ! Par contre, la finition est là, notamment grâce à la peinture marron pailletée du plus bel effet.

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 5

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 6

Mais là où Karl a fait fort, c’est qu’il s’est sérieusement penché sur l’habitacle et que la cuvette en plastique s’est alors transformée en cocon tendu de cuir et de moquette… Oui, il a eu l’idée d’habiller entièrement le Buggy comme s’il s’agissait d’un pullman anglais avec une calandre ornée d’une statut argentée. Le rendu est séduisant, avec cette sellerie café qui se marie parfaitement avec la robe extérieure. Baquets, harnais, volant tulipé, on comprend que l’engin n’est pas là pour se prendre au sérieux… juste proposer quelque chose de différent…

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 7

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 8

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 9

… et beaucoup trop cher ! Alors que le Manx était proposé en kit pour permettre un prix de vente au plus bas, le Mangosta était vendu clé en main et proposé à 30.000 $… en 1970. Sachez que la même année, vous pouviez vous offrir une Mustang cab’ pour moins de 3200 $… ou un cabriolet Karmann Ghia pour 2600 $. Bien entendu, proposé à ce tarif, Karl Krumme passera vite du rêve à la réalité puisque seulement 6 voitures furent vendues avant qu’il ne stoppe l’hémorragie !

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 10

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 11

Aujourd’hui, l’une d’entre elle vient de refaire surface… en état neuf ! Et va passer sous le marteau de RM Sotheby’s le 28 septembre. On va voir si sa rareté va enfin la faire sortir du lot… wait & see !

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 12

1971 Mangosta Sport Buggy - Délire V.I.P ! 13

© RM Sotheby’s


Partage