A force on a du mal à comprendre ces éternels insatisfaits… Une Porsche Carrera GT dans mon garage, et je passerais mes journées à son volant ou à l’admirer. Eh bien non, pour certains, ça ne suffit pas ! Il leur en faut plus… quitte à tomber dans le bling bling. Comme cette Gemballa Mirage GT Gold Edition…

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 1

D’origine, la Porsche Carrera GT, c’est une formidable machine pour aller chauffer le bitume. Shootée par un V10 de 5.7l qui droppe ses 612 ch sur les roues arrière. Le gazier, directement basé du 5.5l qui équipait les protos du Mans, est capable de prendre sa respiration à plus de 8000 tours dans des hurlements mécaniques à effrayer un groupe d’extrémistes écolos !


Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 2

L’architecture est inspirée de la course… sa technologie également. En fait, la Carrera GT, c’est un peu la remplaçante des monstrueuses Porsche 993 et 996 GT1, sauf qu’elle a passé un robe de soirée. C’est n’empêche pas d’en faire la Porsche « de série » la plus puissante, la plus ultime et la plus chère que la marque ait lancée dans ses show room. Rien que ça.

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 3

Vous comprenez donc que la bestiole est largement excitante et attirante sans chercher à modifier quoi que ce soit (Rooooh, c’est moi qui ait dit ça ?!)… sauf que Gemballa est venu foutre un peu le bordel dans l’histoire. Enfin, un client a du se pointer chez eux avec sa carrera GT et une grosse mallette pleine de cash… en l’occurence, Samuel Eto’o !

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 4

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 5

Le footballeur camerounais ne s’est pas embarrassé. Il a acheté sa Carrera GT et l’a directement faite livrée chez Gemballa avec 0 km au compteur dans le but de la passer en config’ Mirage GT ! Le sorcier allemand y a collé une nouvelle admission, une ligne inox avec cata’ sport et sortie en or… et une gestion retravaillée. De quoi aller chercher 58 bourrins supplémentaires pour faire passer le V10 à 670 ch pour 64 mkg. Niveau chiffre, la fusée gagnait 5 km/h de plus (335 maxi) et passait le 0 à 100 en 3,7 secondes (Au lieu de 3,9).

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 6

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 7

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 8

Au programme Mirage GT, il fallait rajouter la suspension avec amortos réglables aussi bien en détente qu’en compression. l’avant est équipé d’un système pour le réhausser afin de franchir les dos d’âne sans y laisser la lèvre avant. Les jantes sont spécifiques et permettent d’optimiser le refroidissement des freins carbone céramique d’origine. L’embrayage aussi a reçu une garniture spéciale afin de le rendre plus civilisé que celui d’origine réputé pour mal supporter les bouchons et ralentissements.

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 9

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 10

Dans l’habitacle, on retrouve un ensemble multimédia tactile sur le tableau de bord avec GPS, accéléromètre, Gmètre, caméra de recul… bref, toutes les conneries qui servent à rien. Une nouvelle sellerie en alcantara noire vient recouvrir les baquets, les panneaux de portes, le volant et une partie du tableau de bord. Enfin des placages carbone viennent remplacer ceux d’origine en alu satiné.

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 11

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 12

Enfin au niveau esthétique, on retrouvait des lèvres avant et arrière, des bas de caisse avec aérations intégrées, un aileron et la prise d’air posée sur le toit qui servait à alimenter l’admission en direct live… Bon, jusqu’à là, à part l’écran sur le tableau de bord et l’aileron qui flirte avec la caricature, on pourrait éventuellement s’en convenir. Une p’tite peinture discrète et roule ma poule !

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 13

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 14

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 15

Sauf qu’un footballeur reste un footballeur… et Samuel, il n’a pas pu s’empêcher à cocher l’option « Gold Edition ». Et là, ça pique les yeux ! Touches dorées sur le carbone de l’aileron, celui des rétros, les prises d’air, les grilles d’aération du V10, les jantes et un peu partout dans l’habitacle, des poignées de portes aux commodos. Enfin, on termine le tableau avec une robe noire pailletée multicolore…!

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 16

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 17

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 18

Il n’y a eu seulement 25 Mirage GT qui sont sorties de chez Gemballa avec parmi elles, 3 Gold Edition. Oui, malgré le gout douteux de la réalisation, ces caisses restent plus rares que certaines divas du passé… qui s’arrachent à des prix délirants. Comme quoi, l’argent facilite beaucoup de choses, mais il n’offre pas pour autant le bon gout… quoique, y’en a au moins 3 à qui ça a plu !

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 19

Porsche Carrera GT -> Gemballa Mirage GT Gold Edition : La caisse à Samuel ! 20

© RM Sotheby’s via Kevin Van Campenhout