Le blanc c’est beau, mais c’est salissant. Vous avez vite fait de vous retrouver avec une épave grise de poussière et de saloperie. Il n’empêche quand c’est c’est propre et lavé avec Mir Laine, ben ca claque les yeux ! Comme la Volvo 850 R que je m’en vais vous présenter !

Volvo 850 R - Plus blanc que blanc ! 15

Si vous nous suivez depuis un petit moment, vous devez savoir que chez De l’Essence Dans Mes Veines nous avons tous un gros faible pour les Volvo. De préférence 5 cylindres turballe. Titi vous à déjà parlé de sa 850 R, j’ai moi-même acheté une S60 après avoir écrit cet article, quant à Tim, mon petit doigt me dit qu’il commence à regarder sérieusement les Suédoises lui aussi… les voitures hein, ‘fin on n’est jamais contre regarder une Suédoise mais… bref vous voyez c’que j’veud’ !


Tout ça pour dire… Quand certains considèrent ces autos comme des caisses de vieux, sachez que ce n’est pas le cas chez nous. La mélodie incomparable du 5 cylindres nous met et nous mettra toujours autant la bave aux lèvres. Et la 850 R qui illustre ces photos est l’idée que je me fais de la Volvo parfaite, ou presque…

Volvo 850 R - Plus blanc que blanc ! 16

Enfin je veux dire, parfaite pour moi évidemment ! J’aime à peu près toutes les caisses sauf que je me verrais pas forcément au volant de toutes. Ce qui n’est pas le cas de celle-ci. Le look assez proche de l’origine, les jantes qui font partie du top 3 de ma shopping list, et ce blanc immaculé, je signe de suite !

Volvo 850 R - Plus blanc que blanc ! 17

Le moteur est celui qui équipait l’auto d’origine, soit le 5 cylindres turbo 2.3L qui est déjà très performant à la base, mais le proprio ne s’est pas contenté de ça. Le turbo a été remplacé par un Mitsubishi TD04HL-20t, et l’air qui y passe est refroidi par un radiateur DO88 tandis que le collecteur d’origine est conservé. Les injecteurs ont grossi pour passer en Bosch 550cc, de même que la pompe à essence qui passe en Walbro. Tout ce petit monde fait progresser la Volvo à 330 ch.

Tous les trains roulants ont été upgradés avec des jambes de force IPD (oui avec un »I » devant, je vous ai vu venir de loin !), des silent blocs Powerflex et des combinés filetés BC Racing. La caisse campe sur des splendides jantes Fifteen 52 (je vous ai déjà dit que c’était mes préférées ?) en 17 pouces, équipées de chaussettes Bridgestone RE71. Les freins avant proviennent d’une Porsche Boxster et les arrière d’une S60R.

Volvo 850 R - Plus blanc que blanc ! 28

L’intérieur est resté globalement d’origine. Les sièges en cuir/alcantara sont bien conservés, seul le volant à été modifié esthétiquement et gainé de la même matière que les sièges et affublé de repose-pouces. Une moquette protège également le tableau de bord du soleil Californien.

Volvo 850 R - Plus blanc que blanc ! 29

L’extérieur est du même acabit. Globalement d’origine mais avec quelques petites touches discrètes et bien senties qui apportent un peu de punch à la boite à chaussures comme la calandre sans sigle IPD (qu’ils appellent « egg crate » aux U.S.A… Caisse à œufs… Curieux n’est-il pas ?) et la lame de pare choc avant.

Volvo 850 R - Plus blanc que blanc ! 30

Ben voila c’est malin, je viens d’acheter une voiture que j’adore, mais j’ai de nouveau envie d’une 850… C’est grave docteur ?

Volvo 850 R - Plus blanc que blanc ! 31

©Antonio Alvendia pour fcpeuro.com