Popopoh qu’est ce que j’aime ces caisses ! Un bon gros pullman vintage… Le truc qui paye pas de mine, limite d’origine, personne ne le remarque. Mais rajoutez lui 2-3 bricoles de bon gout, sobres, sans tomber dans le tuning cliché, et laissez agir ! Ca marche à tous les coups !

DLEDMV - BMW E3 OZ Breyton - 13

La seule condition, garder des jantes dont le dessin est directement issu de la même époque que la caisse. Oubliez ces contrastes à la con, où on essaie de faire cohabiter (Comment a t-on pu inventer un tel mot ?!) un dessin moderne et une ligne vintage !


BMW E3 en Breyton... Pendant ce temps, en Estonie ! 5

Une fois la cohabitation (Comboooo) trouvée, restez dans le sobre, entendez par là, on pose ! C’est exactement le traitement qu’a reçu cette BMW E3, ancêtre de la série 7, qui représentera le haut de gamme de la marque de 68 jusqu’à 77. En tant que porte drapeau du savoir faire « Béhèmiste », le pullman ne recevra que des 6 en ligne. Plutôt sympathique !

DLEDMV - BMW E3 OZ Breyton - 09

Kaspar a donc gentiment rabaissé sa vieille, et lui a greffé un jeu d’OZ Breyton en 8×17 ET12 avec cales de 25 à l’avant et 10×17 ET7,5 et cales de 20 pour l’arrière. Un dessin massif qui colle parfaitement bien à celui de la grÖsse Béhème !

BMW E3 en Breyton... Pendant ce temps, en Estonie ! 10

Un volant Momo bois et basta, le tour est joué ! Et la berline passe alors de l’invisible au visible… Voyez, ça marche !

DLEDMV - BMW E3 OZ Breyton - 02

© Andro Talu (L’aurait pu s’appeler Jean avec un nom comme ça…!)