Nous sommes en 2010… Toute la planète auto est envahie par le downsizing et des turbos qui font croire qui font jouer aux gros bras et donnent des watts à de petits 4 et 6 cylindres. Toute ? Noooon ! Un constructeur allemand résiste à l’envahisseur en continuant de coller sous le capot de ses voitures un bon gros V8 atmo qui les font bouger en hurlant… Elles, se sont les Audi S5 et RS5 !

Audi S5 & RS5... Duo de V8 ! 1

Bons, vous aurez compris que c’est pour la formule… Quand tu écris un article, en fin de journée, le samedi, alors que tu te fais l’apéro en même temps, je dois reconnaitre que l’inspiration s’est surement envolée avec ma dernière bouchée de cacahuètes ! Car bien entendu en 2007, les bons gros V8 pullulaient encore sous les capots des M3 E92, C63 AMG, Lexus ISF, RS4, Mustang… Mais ça permettra de voir les gros teubês du commentaire qui étaleront, tels des snipers, leur faible niveau en se satisfaisant de la lecture de 3 lignes plutôt que de venir lire la suite. Eux aussi, entre leurs oreilles, c’est du downsizing…


Lorsque j’ai vu ces 2 coupés teutons réunis, même s’ils sont quasiment d’origine, je me suis dit que l’occasion était trop belle pour la laisser passer. Puis bon, avouez quand même qu’il ne s’agit pas de Twingo ou de Ford Fiesta ! 

Audi S5 & RS5... Duo de V8 ! 2

Audi S5 & RS5... Duo de V8 ! 11

Le gris n’a que le S… et c’est déjà pas mal. La hiérarchie de gamme lui fait perdre quelques chevaux, même si magie de l’ingénierie allemande, il garde l’avantage niveau couple… Son V8 4.2l sort 354 ch à 7000 trs pour 440 Nm à 3500. Bon Cyril lui a juste offert un p’tit stage 1 avec passage à l’E85 et 370 ch au compteur. Sachant que le 4.2l est réputé pour avoir une bonne santé… Malgré ses 1700 kg hors taxes, le gros coupé abuse de sans transmission Quattro pour s’arracher jusqu’à 100 en 5 secondes. Il lui en faut 8,5 de plus pour passer la barre des 400m et encore 11 pour choper la borne kilométrique. 

Audi S5 & RS5... Duo de V8 ! 12

Audi S5 & RS5... Duo de V8 ! 21

A ses côtés, le RS5 de Jérome. Un cran au dessus le RS5 avec ses 450 ch perchés à 8250 trs pour un couple de 430 Nm à 4000. On sent le bloc un peu plus pointu, qui respire un peu plus haut, surtout que Jérome l’a libéré avec une ligne Inox. Sur le 0 à 100 le gain se compte en dixième, mais plus vous montez, plus l’écart se creuse. 

Audi S5 & RS5... Duo de V8 ! 22

Audi S5 & RS5... Duo de V8 ! 23

Mais on s’en branle, car sur petites routes, les lignes droites sont rares. Les courbes, les épingles lissent les différences et les 2 gros coupés laissent hurler les V8 pour se téter les pare chocs. Finalement ce n’est qu’un R qui les sépare, aucune des deux n’en manque pour aller taquiner le bitume sinueux. Même si les kilos restent le principal ennemi (Cuir, moquette, électronique et équipement premium, ça pèse lourd !), nos deux reines de la file de gauche n’ont pourtant pas peur des virages. Aidées par leur transmission Quattro, elles savent jouer aux ballerines, même si elles n’auront jamais l’agilité d’une Elise ou d’un Cayman S, elles savent pourtant faire lever le poil… Vous en doutez ? Demandez à Jérome et à Cyril de vous mener faire un tour du côté du Ventoux…

Audi S5 & RS5... Duo de V8 ! 24

Audi S5 & RS5... Duo de V8 ! 29

Et en passant, les deux sont à vendre… Contactez nous, on fera suivre 😉

© DLEDMV via Car and Charly