Sélectionner une page

Vous aimez avoir peur ? Vous faire des frayeurs ? Alors ne cherchez pas, derrière un volant, rien de mieux qu’une Corvette ZR1 pour se la jouer comme au beau milieu d’un film d’horreur. Avec elle, autant rester humble et respectueux, sinon elle essaiera de vous tuer. Surtout celle qui arrive, puisqu’elle a reçu un bonus Hennessey qui lui fait tutoyer les 700 ch…

A la base, la Corvette C6 est un engin plutôt caractériel et qui ne se laisse par forcément dompter pas n’importe qui. Passez la en mode Z06, et elle devient encore plus violente. Avec son V8 LS7 de 512 ch et 637 Nm de couple y’avait déjà de quoi s’offrir une bonne fondue de gomme avec de bonnes crampes au fessier. Bref, une vraie sportive américaine dans toute sa définition…

Mais voilà, apparemment ça ne suffisait pas… car chez Corvette, la rumeur d’une Z06 encore plus véner allait rapidement se faire entendre sous le nom de Blue Devil, qui embarquerait un LS9 compressé pour passer à plus de 630 ch. Le 12 octobre 2006, AutoWeek publiait des photos d’un proto Z06 avec des plaques spécifiques et un capot bombé. A partir de là, les aficionados se mirent à imaginer le nom du futur missile, Z07, Corvette SS…

Après plusieurs mois de fantasmes divers et variés, Car and Driver confirma quelques détails et Motor Trend annonçait l’arrivée de la Corvette ZR1 pour la fin de l’année 2007, un nom ressorti du passé puisqu’il avait été utilisé sur des voitures de développement en 71 avant de se retrouver sur le cul de version la plus méchante de la Corvette C4.

Le 19 décembre 2007, la Corvette ZR1 est simplement dévoilée par le biais d’un communiqué de presse et de quelques photos avant de montrer véritablement le bout de sa calandre au salon de Genève en mars 2008. Et là, c’est violent ! Le V8 6,2 l dopé au compresseur envoie 647 ch et 819 Nm de couple. Le châssis est celui de la Z06, sauf que les réglages de la suspensions Magnetic Ride ont été revus et développés sur le Nürb. Le comportement est bluffant… La ZR1 se permet d’aller chasser sur le terrain des Porsche 911 GT2, Ferrari F430 Scuderia, SL 65 AMG Black Series et autres Lamborghini Murcielago LP640 ! Mais ça reste une américaine… provoquez la et elle essaiera de vous tuer !

Toit, ailes et capot sont en carbone. Ce dernier reçoit même une vitre en polycarbonate afin de pouvoir admirer le compresseur. Sur le coffre on retrouve un discret aileron de type Nascar. Le freinage est passé en carbone céramique et les jantes chromées affichent du 19″ à l’avant et du 20″ à l’arrière, chaussées respectivement en 285/35 et 335/25. Chrono en main, ça décalque la nuque… 0 à 100 en 3,5 secondes, 400 m en 11,6 et le kilomètre en 21,1 avant de filer à plus de 330 en vmax.

Bon logiquement, à ce niveau là, faut quand même être vachement compliqué pour ne pas se contenter du monstre… et on se dit que si la ZR1 ne suffit pas y’a plus rien à faire…. à moins de s’offrir la Hennessey ZR700. Eh ouais, pour les plus casse-couilles, ceux qui en veulent toujours plus, il reste alors la solution du coup de clé de douze ! Chez Hennessey on s’est dit que la ZR1 pouvait en sortir un peu plus. Alors on a développé un p’tit shoot avant d’en faire une série limitée de 50 exemplaires.

Esthétiquement, la ZR700 ne reçoit aucune modif. Et c’est pareil dans l’habitacle. En fait, tout se passe sous le capot. Le compresseur est équipé d’une nouvelle poulie, le refroidissement est optimisé, l’intercooler est plus volumineux, le filtre à air est signé K&N, la gestion est retravaillée et la ligne est libérée avec collecteur, cata sport et ligne inox. A l’arrivée le LS9 passe à 705 ch pour 972 Nm de couple. De quoi tordre l’arbre et arracher le bitume. Au niveau perfs, le gain se compte en dixième… le 0 à 100 passe à 3,2. et le 400 m en 11,1 car en fait, le plus compliqué est de réussir à négocier avec le grip.

J’vous vois venir… vous vous dites que malgré la Hennessey ZR700, y’en avait peut être encore pour qui ce n’était encore pas suffisant. Bon allez, j’vous l’dis mais ça reste entre nous hein… mais pour ceux qui mettaient une p’tite rallonge, Hennessey proposait une dernière évolution ZR750, exclusivement sur demande…! Mais avec elle, c’est RIP ce grip… et change ton slip ! Ouais j’aime bien finir un article avec une touche de poésie…

© Lamigrausa via BaT