Sélectionner une page

Cette Skyline R34 GTR V-Spec II a quelque chose de plus que les 1854 autres R34 GTR V-Spec II produites. En effet cette Skyline, c’est la caisse de Brian… enfin, celle de Paul Walker. Et son histoire est tout aussi intéressante que surprenante puisque qu’en dehors de sa carrière hollywoodienne, elle a échappé au broyeur…

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 1

Meuh non, ils sont cons chez DLEDMV, la Skyline de Brian elle est grise avec des bandes bleues… A moins que ce soit celle du F&F4, quand il se tire la bourre avec Dom pour intégrer l’équipe de Braga. Non, cette R34 était en fait mise à la disposition de Paul Walker et c’est avec elle qu’il avait l’habitude de se rendre sur les différentes promos des différents épisodes de F&F.  Il aurait parcouru presque 30000 km à son volant.

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 2

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 3

L’autre spécificité de cette Skyline R34 GTR V-Spec II N°672 sur 1855, c’est qu’elle fait partie des 14 voitures victimes du scandale Motorex et qui ont été graciées pour échapper au broyeur. Quoi ? Le scandale Motorex ? Allez, prenez un bière, on va causer.

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 4

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 5

Aux States pour immatriculer une voiture, il y a la règle des 25 ans. Avant, c’est le bordel. Après, elles passent en collection et ça simplifie largement les démarches. Il n’empêche que certains spécialistes se chargent de celles qui n’ont pas encore passé l’âge fatidique des 25 piges. Pour cela, le professionnel doit d’abord obtenir un agrément auprès du ministère des transports pour pouvoir importer, homologuer… Puis, une fois la voiture débarquée sur le sol américain, pour obtenir le sésame d’une caisse jamais commercialisée ou importée officiellement, elle doit subir une batterie de tests pollution, recevoir des modifications pour être mise aux normes (parebrise, pare-choc, feux, clignos…)  mais surtout, passer un crash test où elle est testée sur un choc avant, arrière et latéral. Autant vous dire que ça limite laaaaargement les importations en dehors des caisses de collection ! Par contre, pour le pro qui veut tenter sa chance, lorsqu’une voiture a été validée, le professionnel fait homologuer un kit qui servira aux autres voitures importées. Oui, c’est pas la peine de les fracasser à chaque fois. En gros, le gars il importe une Twingo, il la crashe, il développe un kit d’homologation qui équipera par la suite toutes les autres Twingo qu’il importera… Ca parait compliqué, mais c’est simple à comprendre.

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 6

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 7

Dans la grande familles des importateurs, il y a eu un certain Hiroaki Nanahoshi, un japonais installé aux States et qui dès le début des 90’s, s’est spécialisé dans l’import d’américaines au Japon. Des vans, des low riders, des customs… le business est lucratif faisant la fortune de celui qui se fait appeler Hiro. Mais voilà, en 98, après le crack boursier de Tokyo, le cour du yen s’effondre, rendant le prix des américaines bien moins intéressant. Par contre, l’inverse le devient. D’autant plus qu’Hiro sent un gros potentiel à faire venir aux USA des Nissan Skyline, d’autant plus que la scène Import est en pleine effervescence sur le sol américain. MotoRex ouvre ses portes.

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 8

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 9

Le 17 novembre 98, une première Skyline R33 est crashée, et foire le test latérale. Hiro développe son kit et un an plus tard, la japonaise passe enfin le test avec succès. C’est le buzz… les mags spécialisés s’emparent de l’info et annonce que la Skyline pose enfin ses roues aux USA. C’est la folie dans les studios. Les R33 s’accumulent dans un entrepôt et sur le parking qui le borde. Les clients affluent, avec parmi eux, les stars de la scène underground. Rapidement c’est au tour de la R32.

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 10

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 11

Mais voilà… l’équipe de MotRex est plus intéressée par les projecteurs que par le travail bien fait. Pour ne rien arranger, Hiro est bien meilleur que gestionnaire. Il préfère s’offrir des filles, de la dope et des bouteilles de champagne plutôt que de payer le loyer de son local et les sous traitants qui se chargent d’homologuer les voitures.

Du coup, en 2002, MotoRex est devenu un grand bordel. Les voitures commencent à s’entasser… les clients patientent encore et encore. Et pour se sauver la mise et rentrer du cash, Hiro et son équipe commencent à faire n’importe quoi… notamment livrer les voitures sans faire poser les kit d’homologation. Certains clients très – trop – pressés le savent et valident à partir du moment où ils récupèrent leur voiture. D’autres ne sont pas mis au courant, où on leur dit que la voiture est ok.

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 12

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 13

Le train de vie d’Hiro commence à attirer l’attention. On parle de soirées à plus de 60000 $ dans des bars à strip. En 2005, il est ruiné, les enquêtes se suivent, MotoRex perd son agrément pour pouvoir importer des voitures et on se rend compte que quatorze Skyline R34 GT-R V-Spec II de 2001 ont même été livrées sans recevoir la moindre modif, puisqu’aucune R34 n’avait passé le moindre test d’homologation obligatoire. Hiro les avaient déclarées comme des R33 de 99 Pour ne rien arranger, on le soupçonne d’être mêlé à une sombre histoire où cinq Skyline, une S2000 et une RX8 auraient été volées chez Blast Racing, un de ses concurrents.

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 14

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 15

L’histoire va tourner au règlement de compte. En 2006, Hiro et une partie de ses « associés » vont lancer un assaut sur l’équipe du Blast Racing à la sortie d’un bar à strip de Los Angeles. Quelques jours plus tard, ils sont arrêtés et transférés à la prison de Compton, condamnés pour tentative d’extorsion, d’enlèvement, agression, menace, escroquerie…

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 16

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 17

Quant aux quatorze Skyline, elles vont être retrouvées et graciées. Sachant que la R34 passera la barre des 25 ans en 2026, elles sont actuellement les seules homologuées sur le sol américain. Celle qui défile sous vos yeux est l’une d’entre elles… avec pour particularité d’avoir servi de « voiture de fonction » à Paul Walker avant de devenir la star de plusieurs pubs pour BF Goodrich.

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 18

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 19

Cette V-Spec II N°672 (sur 1855 voitures produites) a été revue. Le RB26DETT est équipé d’un conduit d’admission carbone Nismo, d’un collecteur d’admission et d’un radiateur GReddy et d’une ligne sur mesure. Le châssis est maintenu par des suspensions Tein avant d’être posé sur des Ray Volk Racing TE37 Saga en 18″. Dans l’habitacle, on retrouve une paure de harnais Sparco 4 points, un volant Momo Apache et un pommeau alu.

Par rapport à la GTR, la V-Spec II recevait une batterie de modifs qui permettaient d’optimiser ses perfs, et ce, sans toucher à la puissance qui restait à 280 ch… bon ça, y’a que les autorités japonaises qui y ont cru ! En attendant, beaucoup estiment la puissance de la V-Spec II autour des 315 – 320 ch. De quoi envoyer le gros coupé de 0 à 100 en moins de 5 et d’aller choper le 400 m en 13 secondes.

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 20

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 21

Et avant de clôturer, sachez que la bestiole vient de se vendre aux enchères sous le marteau de Mecum. Elle est partie pour 577500 $… et là, j’ai plus rien à rajouter !

Nissan Skyline GTR V-Spec II : La caisse à Brian... survivante de chez MotoRex ! 22

© Mecum Auctions