Balade Provençale : “Le Ventoux en Sub” – Team Subaru Pernois



 Le Team Subaru Pernois… une institution régionale, créée par un passionné de Rallye, René Meilloret, qui oeuvre depuis des années dans le milieu du sport auto vauclusien. Qui dit rallye, dit Subaru, ça va de soi… et c’est en 2004 que le Team Subaru verra le jour.

La première année, un concours de drift est organisé, mais, encore peu connu, la formule ne prend pas. Et c’est naturellement que, dès l’année suivante, une balade provençale est organisée, une façon de faire découvrir le Vaucluse et ses routes endiablées, qui font le bonheur des pilotes de rallye régionaux et nationaux. Le Ventoux, le col de Murs, les gorges de la Nesque, la combe de Lourmarin… Les petites routes sinueuses ne manquent pas et les membres du team les connaissent bien, la plupart étant licenciés à l’ASA régionale en tant que commissaires de courses sur les différents rallyes du coin. Ils soutiennent tous également le “minot”, celui qu’ils ont vu grandir, Florian Bernardi, pilote de rallye en championnat de France Junior et au trophée Twingo R1.

DSC_0198

La balade provençale est devenue incontournable pour les passionnés. Et elle a eu lieu hier, jeudi 15 Aout.

Le lieu de rassemblement est un parking au centre de Pernes Les Fontaines. Le temps de préparer les voitures, un coup de Karcher, arrêt à la pompe pour faire le plein du réservoir, et vider le compte en banque… Ha oui, je ferai le sac de sable (Eric… si tu me lis 😉 ) dans la Celica GT4 de mon pote Fabien. Oui une Celica GT4, une vraie, importée d’Angleterre, donc un RHD… conduite à droite pour les néophytes. Un 4 pates, 16s, turbo, avec une prépa qui va bien, pour une puissance estimée à plus de 300 ch, qui passent au sol via 4 roues motrices, mais surtout une Dump Valve qui hurle sa mère et qui pousse un gémissement à chaque levé de pied, Pschiiiiiiiiii Tchuuuu… dantesque !

DSC_0101

DSC_0087

Un collègue (hé oui, on est dans le sud..!) nous accompagne, au volant de son Impreza WRX, une GD (seconde génération avec les phares ronds), elle aussi en RHD… d’origine… mais qui a une sacrée santé, et lui un sacré coup de volant !

1167230_148913601982599_1603944015_o

Départ Cavaillon, première pose à l’Isle sur la Sorgue. Non pas pour y faire le tour de la brocante qui s’y déroule tout le week-end, mais pour retrouver un couple d’amis qui nous attendent dans leur Astra “H” OPC et ses 240 ch… bleue, forcément… et avec le volant du bon coté… enfin du mauvais puisque les RHD restent en majorité ! Et l’occasion pour eux de mettre au challenge le châssis et notamment le train avant souvent décrié des Opel sportives.

DSC_0196

Salutations, bises et léchouilles… et nous voilà repartis, direction Pernes.

Le parking est déjà bien garni, nous passons le sympathique “chek point” et garons les voitures. Premier constat, il y a de tout, une Fiat X1/9 qui chante comme une diva, des Mitsubishi Lancer Evo affutées comme des missiles sol-sol, la meilleure ennemie de l’Impreza, des Clio et Megane RS, une Sierra Cosworth, les premières générations en 3 portes et son fameux aileron, une récente BRZ venue de Belgique (sic !)… et toute une ribambelle d’Impreza, toutes plus préparées les unes que les autres, certaines en voitures habit de guerre, ou arborant les blasons de leur pilote… car oui, les voitures d’origines sont plus rares que celles retouchées. A ma grande surprise, les Impreza de dernière génération sont les grandes absentes de la journée !

DSC_0152
DSC_0109
DSC_0112
DSC_0113

L’organisation est réglée comme du papier à musique, mais tout se passe dans une décontraction toute provençale, gérée par les membres du team. Au programme, parking le matin, avec distribution d’un sac contenant une plaque type rallye, et un road book avec le plan de la balade, soit 140 km au menu. Nous prendrons la direction de Bédoin, on tire sur Malaucène, puis montée du géant de Provence jusqu’au chalet Reynard, pour bifurquer ensuite vers Sault. Enfin retour vers Pernes, par le chemin des écoliers… les gorges de la Nesque… 22 km de virages à flanc de falaise… un paysage magnifique et une route digne d’une spéciale de rallye. Une fois revenus, un apéro de l’amitié, et pour les plus motivés, un repas tous ensemble. La famille je vous dis ! C’est ça le sud, ça sent Pagnol, la lavande et on se prend pas la tête !

DSC_0116

DSC_0120

DSC_0141

Le parking se rempli, les voitures arrivent petit à petit. Au milieu des “Soub” on voit débarquer une Corsa OPC, une Golf 5 R32, une Twingo RS, une duo ravageur composé d’une Focus RS et d’une Escort Cosworth… une 21 2L turbo… un plateau varié. Mais ce qui frappe, c’est la bonne humeur qui règne, la convivialité, pas de sectarisme, pas de provocation. Tout le monde discute, une journée à l’image des organisateurs, simple et sympathique.


 

En aparté, au milieu de toutes ces Impreza, l’une d’entre elle sort du lot… elle est rouge, une GT de 97, d’origine. Son propriétaire, l’a acquise neuve, il a 72 ans et continue de la bichonner comme au premier jour… et aujourd’hui encore, elle reste son seul véhicule, pour l’amener chercher le pain, faire les courses, ou grimper le Ventoux… suivant les STI… du haut de ses presque 305 000 km…! Oui, vous avez bien lu, il n’y a pas de faute de frappe ! Qui a dit qu’une Impreza GT ce n’était pas fiable ?

DSC_0193

DSC_0191

On promène, on discute, on regarde les divers véhicules exposés par les partenaires du team, Subaru Avignon, Renault, Peugeot et VAG Carpentras, on flâne sur les stands l’un ventant les produits régionaux, un autre racontant l’histoire de l’association, un sur un partenaire vendant des t-shirts, on admire la Twingo de Florian Bernardi, on boit un café… J’ai même eu l’honneur de passer un petit moment pour discuter avec René, un sacré monsieur ! Les connaissances se font, les coordonnées s’échangent, en vu de futur essais et articles. A midi les estomacs se remplissent doucement, les litres d’eau tombent, la chaleur est au rendez vous, les cigales aussi. Pas un seul nuage ne pointe dans le ciel. On va rouler les fenêtres ouvertes… la clim ça bouffe des chevaux !

1097080_148893938651232_484182495_o

14h, René s’empare du micro, et avant le briefing, un émouvant hommage est rendu à l’un des leurs, Tonton, trop tôt disparu. Puis la balade reprend ses droits, avec les conseils d’usage, sécurité, respect. Un partenariat a été mis en place avec la gendarmerie, le capitaine de la brigade nous honorant de sa présence et d’un discourt de prévention. “Attention, nous serons là…!” Et on a des Mégane RS et on vous casse les fesses..! Bon là j’en rajoute un peu… ok ! Bon en attendant nous voilà avertis… libre à chacun..!

DSC_0202

La balade s’organise en groupes de 7 à 10 voitures, mené par une voiture de l’organisation. Notre groupe sera ouvert par une Impreza STI, suivie par une Clio 3 RS, une Lancer Evo 8, la Corsa OPC, la X 1/9, et nos 3 voitures, la Celica, l’Impreza et l’Astra OPC. Le rythme est gentil, limite touristique… et le restera, sans débordements. Déjà nous sommes le 15 Aout, les routes du Vaucluse sont bondées de touristes. Puis la peur du gendarme reste présente, quoi qu’on en dise !

DSC_0227
DSC_0228

Puis l’ascension du Ventoux, un jour férié, en plein été, il faut sortir des clichés… vélos, motos, touristes, camping cars… difficile de tenir un rythme soutenu sans être dangereux, il faut bien le reconnaitre. Mis à part quelques rares portions ou allez, on ouvrira un peu, on restera tranquille, jusqu’aux gorges de la Nesque, ou la première partie, dégagée, permettra de s’enlever la crampe au mollet droit… avant de tomber sur un groupe de touristes. En parlant de touriste, il est toujours marrant de voir la réaction des gens lorsqu’ils aperçoivent une groupe de voitures sportives dans leur rétro. Certains n’hésitent pas à se ranger, afin de laisser passer les engins. D’autres n’en apportent aucune attention, continuant leur route tranquillement. Par contre, il existe une variété de conducteur, souvent dans de grosses berlines mazoutées, qui attrapent alors le syndrome de la “poussé testicualire” ! Je dis ça pour un coupé 407 HDI entre le ventoux et Sault… qui s’est juré de ne laisser passer personne, même si, pour ce faire, il se doit de rouler au milieu de la route pour être sûr qu’on ne le doublera pas… je pense qu’il a dû avoir une érection, inconscient que le plus dangereux à ce moment là, c’était lui…

1097114_148912401982719_2098073113_o

48240_148912348649391_378346913_o

Retour à Pernes, le temps de partager les diverses histoires de route avec les conducteurs des autres voitures, de demander ce qui se cache sous le capot, parce que tu comprends, elle marche fort ta caisse… De voir arriver les autres groupes, d’un discourt pour féliciter les participants du bon déroulement de la balade, de nous annoncer qu’en accord avec la gendarmerie, les organisateurs avaient fait placer un radar bien dissimulé, et que sur la 60 aine de voitures, seules 4 avaient été un peu trop optimistes en passant pas à cet endroit. Bravo, l’essai est transformé cette année encore.


 

Une remise de coupe, pour féliciter les participants ayant fait le plus de route pour venir, les organisateurs, et un petit discours, pour remercier René, son engagement sans faille, alors qu’il promet chaque année de profiter enfin d’une retraite méritée, promesse que la passion rejoint alors très vite, et qu’il ne peut tenir, pour le plus grand bonheur des passionnés. Parce que lui aussi, il a De l’essence dans les veines !

DSC_0201

La journée se termine au restaurant, tous ensemble, comme elle a commencé, dans la bonne humeur. Merci René et à l’année prochaine.

Contact : team.s.pernois@gmail.com

Merci à Fabby pour la promenade, à Vanessa et Claude pour leurs clichés et la salade de riz, à Eric pour sa bonne humeur et au Team Subaru Pernois pour leur gentillesse.

Crédit photos, votre serviteur & Vanessa

DSC_0290

1097793_148912411982718_787841616_o

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *