Partage

En 2005, Maserati vient de rafler la titre constructeur en championnat du Monde FIA-GT avec la monstrueuse MC 12. Pour fêter ça, la marque décide de sortir une série limitée de son coupé GranSport… la MC Victory. Et vous savez quoi ? J’ai eu la chance d’y poser les fesses !

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_038

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_037

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_036

Un seul mot résume la MC Victory par rapport à ses homologues “de série”… Carbone ! Il y en a presque partout, dehors comme dedans. Spoiler avant, diffuseur arrière, la coque des bacquets, l’habillage de l’habitacle, et les palettes de la Cambiocorsa.


DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_033

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_034

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_035

Les jantes en 19′ sont recouvertes d’un gris satiné appelé Mercury. Les étriers passent au rouge, les clignos au blanc pendant que les sièges se parent de cuir et d’Alcantara. Enfin, l’exclusivité des 180 exemplaires se concrétise par une plaque numérotée sur la console centrale et des logos en forme de drapeau italien sur les ailes avant… Ca c’était pour la partie sérieuses !

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_032

@@##

Sous le capot, c’est déjà plus rock’n roll… Le V8 4.2 l déploie ses 4 arbres et ses 32 soupapes à plus de 7500 trs pour balancer 400 bourrins sur les boudins arrières en 265/30/19. Le tout, dans un hurlement mécanique à vous glacer le sang ! Aucune inertie, vous jouez du compte tour et des décibels avec votre pied droit.

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_027

 

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_017

La poussée est constante, exacerbée par les envolées lyriques. Le châssis est court et la caisse aussi réactive qu’un scalpel…  La boite Cambiocorsa hésite entre la douceur et le déboitage de cervical, mais ça contribue à l’atmosphère de la supersportive.

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_023

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_024

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_025

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_026

On se retrouve très vite avec un sourire débile qui vous tranche le visage d’une oreille à l’autre. Cette caisse c’est un virus !

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_020

De plus, au même titre qu’une Aston, une Maserati vous fera passer du statut de footballeur à celui de connaisseur. C’est le cas de François, qui après s’être fait la main sur une magnifique M3 E36 3.0 l violet Daytona, a fait rimer son quotidien avec une Smart Forfour Brabus revue et corrigée. Original tu es, original tu resteras, d’où la MC Victory qu’il utilise les week-ends pour s’évader du quotidien et mener sa fille Loan en balade.

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_019

Un poto depuis plus de 10 ans, véritable pompe à essence, dont la passion égale le coup de volant… Finalement à l’image de sa MC Victory, rare, entier et sincère… Change pas Tchoa !

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_016

© DLEDMV via Titi et Mister H (he’s back !)

DLEDMV_Maserati_4200_MCVictory_Tchoa_009


Partage