Valentin Henry, il a été à l’origine d’un buzz dans le milieu “automobilistique”. Il y a quelques semaines, il dévoilait un revival d’une R8 Gordini transformée en coupé. Un projet qui lui a permis de décrocher son diplôme, mais aussi de rentrer dans le club des #Petrolhead de DLEDMV !

#Petrolhead : Valentin Henry - Jeune diplômé ! 1

“Moi ? Dans votre Petrolhead…? Mais je ne suis pas connu !”. Voilà la réaction de Valentin quand je lui ai demandé s’il voulait bien répondre à notre questionnaire… Connu ? Mais pour quoi faire ? Quand t’aimes les bagnoles et que tu oeuvres pour faire avancer le truc, pas besoin d’être connu ! D’autant plus que souvent, à part quelques exceptions, plus ils sont connus, moins ils répondent ! Donc choisir nos Petolhead, c’est un peu comme choisir un cric adapté… on préfère prendre le bon ! Alor pour être un vrai Petrolhead, une seule règle, avoir de l’essence dans ses veines. Voilà pourquoi Valentin, tu as largement ta place dans notre #Petrolhead, aux côtés de d’Alan Derosier, d’Yvon Amiel, de Pat Panick ou de Julien de Graphikustoms.

#Petrolhead : Valentin Henry - Jeune diplômé ! 2


#Petrolhead : Valentin Henry - Jeune diplômé ! 3

Présente toi en quelques lignes

Valentin Henry, j’ai 20 ans. Je suis né en région parisienne à Charenton-le-Pont et j’habite à Yutz en Lorraine. Je suis diplômé de l’école de design Strate en Modelage 3D depuis même pas 1an. Passionné depuis petit par l’automobile, outre le fait de vouloir dessiner les voitures, ce qui m’a vite intéressé c’était de vouloir les mettre en forme et ainsi pouvoir travailler en relation avec le design et la technique.

Pourquoi et comment en être arrivé à l’auto ? 

Peut-être que c’est grâce à mon père qui me mettait devant Turbo le samedi pour avoir la paix. Mais dans ma famille seul mon oncle est très accès automobile donc je ne sais pas trop comment est venue ma passion pour l’automobile. J’ai participé à plusieurs évènements automobiles avec lui, comme le Mondial de l’auto à Paris, le concours d’élégance de Chantilly ou encore Le Mans Classic. Et ça ne fait aucun doute que ça a entretenu ma passion. Au fil des années l’amour pour l’automobile a pris une grande place pour moi, petit j’arrivais à distinguer dans la rue les modèles et les marques de voitures rien qu’en regardant un détail (un phare, une aile, un capot, etc..). Depuis la primaire, je savais que c’était dans ce milieu que je voulais travailler.

Présente-nous ton activité

Je suis Junior Modeleur CAD et je participe aux phases créatives et aux développements de projets avec l’équipe design. Pour résumer grossièrement, je fais le lien entre designer et ingénieur. Je mets en 3D les dessins des designers tout en intégrant la technique des ingénieurs.

Parle-nous de tes partenaires et de ceux qui t’accompagnent

Ce ne sont pas des partenaires, mais des amis qui m’accompagnent. On partage les mêmes envies et la même passion.

Parle nous de ton projet de revival sur la R8 Gordini

Alors, il s’agit de mon projet de diplôme pour la section Modelage 3D pour l’école de design Strate. J’avais déjà pensé à ce revival de R8 Gordini pendant le premier confinement, mais j’étais totalement perdu sur la maîtrise du logiciel et dans quel sens je voulais partir. Comme je n’aime pas rester sur un échec j’ai demandé à mes professeurs si je pouvais en plus de la modélisation, imaginer la voiture de A à Z pour le diplôme et ils ont accepté ! Normalement en tant que modeleur, on reprend les sketchs des designer pour les transformer sur ordinateur en dessin 3D. Donc c’était vraiment gentil de leur part de me laisser faire ce que je voulais. Ils m’ont fait confiance et je ne les remercierais jamais assez. J’adore le principe du néo-rétro, prendre le meilleure de ce que l’on a fait et le mélanger avec le meilleur ce que l’on sait faire. L’idée de ce revival c’est d’abord un hommage à la première voiture sportive accessible à tous, mais c’est aussi de faire rêver, d’imaginer que cette voiture puisse être dans la rue dès aujourd’hui et qu’elle puisse nous rassurer sur l’avenir de l’automobile. Une façon de dire “regarde on peut encore s’amuser et se faire plaisir”. Niveau design, beaucoup d’éléments sont inspirés de l’Alpine A110 de 2017 qui est pour moi le meilleur revival présenté pour l’instant. De plus cela peut permettre de faire beaucoup de parallèles étant donné qu’Alpine fait partie du groupe Renault. Par exemple le diffuseur et les phares de ma Gordini ont la même construction que ceux de l’A110. Si on pense économie d’échelle, la Gordini peut recevoir le diffuseur de l’Alpine sans problèmes et on peut aussi imaginer qu’elles partageraient le même moteur ou la même boîte de vitesse. Tout le monde connaît la R8 Gordini et ce qu’elle représente, donc si je l’ai prise en exemple c’est pour ne pas oublier la passion et l’émotion de l’automobile française. Ce projet m’a valu les félicitations et le coup de cœur du jury. J’en suis très fier et je ne m’attendais pas à ce qu’elle plaise autant car avant toutes choses j’ai surtout fait ce projet pour moi et pour mon diplôme.

Tes projets pour l’avenir ?

Continuer de réaliser, créer, d’inventer et de satisfaire mes futurs employeurs.

#Petrolhead : Valentin Henry - Jeune diplômé ! 4

Au niveau passion, quel est ton premier souvenir avec une voiture ?

Dès la maternelle, je ramenais des petites voitures et je jouais dans la cour avec. On créait des circuits type rallye-cross avec des parties asphalte et des parties terre.

Qu’est ce qui te passionne le plus dans l’automobile ?

C’est peut-être bête mais je dirais l’âme d’une voiture. Ce qu’elle dégage, ce qu’elle représente, ce qu’elle fait ressentir que ça soit une supercar ou une citadine lowcost.

Permis du premier coup ?

Oui, premier coup.

Sur la route, tu es plutôt zen ou speed ?

Ça dépend si je suis seul ou non dans la voiture. En général par respect pour les autres automobilistes, plutôt zen. Mais si une petite route de campagne avec plein de virages est dégagée alors c’est une autre histoire.

Et justement qu’est ce qui t’énerve le plus sur la route ?

Ceux qui ne mettent pas leur clignotant ou qui restent planté au milieu de l’autoroute. Mais le pire, LE pire c’est ceux qui utilisent leur téléphone en roulant, je les hais au plus haut point.

Si on devait résumer ta passion, et ta vision de l’auto en 1 mot.

Liberté

Malgré cela, qu’est ce qui pourrait te faire détester les voitures ?

Que tout le parc automobile se transforme en 100% électrique. Vendre ça comme la solution me désole vraiment.

#Petrolhead : Valentin Henry - Jeune diplômé ! 5

Quel est pour toi le meilleur pays pour vivre sa passion auto ?

Je dirais la Suisse et ses petites routes sinueuses. Même en gardant le régulateur à 80 on peut avoir des sensations.

Les petrolheads en France tu les vois comment ?

Comme des passionnés qui montrent leur amour pour l’automobile à tout le monde.

Comment imagines-tu l’avenir de l’automobile ?

C’est un peu flou… Je pense qu’il y aura toujours une part de passionnés d’automobiles (mais à quel prix ?) mais cet avenir autonome, électrique et assisté ne me plaît pas du tout. On réinvente le train avec des voitures qui suivent des lignes…

Si tu pouvais changer ou modifier quelque chose…

Discuter ça reste la meilleure solution pour tout. Forcément il faut des mesures fortes pour l’environnement, mais est-ce que c’est en pénalisant les propriétaires ou futurs propriétaires d’automobiles que ça s’améliorera ? Je ne sais pas.

Tu as un budget “no limit”, quelles sont tes 3 premières caisses ?

Très compliqué, toutes les voitures me font rêver…

2002 Aston Martin Vanquish (avec les gadgets de 007)
1980 Renault 5 Turbo 2
1964 Facel Vega Facel 2

#Petrolhead : Valentin Henry - Jeune diplômé ! 6

Et justement en parlant voiture, en quoi tu roules ?

En Renault Twingo 2 RS Gordini de 2012, ma première voiture. Voyant le prix des voitures plaisirs augmenter rapidement, je me suis dit, il faut se faire plaisir le plus vite possible, même avec un petit budget. Son 1.6 L atmosphérique la rend vivante et réactive, elle est d’une incroyable agilité avec un poids réduit et une excellente tenue de route. D’autant plus que même avec l’ESP désactivé elle est joueuse mais pas piégeuse ! Elle ne me déçoit pas. Evidemment la finition n’est pas top et même en roulant tranquille j’ai l’impression d’aller à la pompe souvent… Aucune voiture n’est parfaite mais finalement, est ce que c’est pas pour ça qu’on les aimes ? Je vais me calmer sinon je pourrais en parler pendant des heures.

#Petrolhead : Valentin Henry - Jeune diplômé ! 7

Et plus tard, tu aimerais passer sur quoi ?

Prendre un gabarit un peu plus grand tout en gardant un prix/plaisir plus que correcte et une excellente polyvalence, je ne vois que la Megane 4 RS Trophy 2019 en boîte mécanique évidemment.

Tu es plutôt moderne ou ancienne ?

Difficile à dire… Mais j’ai un petit penchant pour les anciennes, les youngtimers des 80’s.

Pourquoi ?

Elles sont sans filtres, avec une âme.

Quel petrolhead t’inspire le plus (Pilote, artiste…) ?

Patrick Le Quément, André Citroën

Ton anecdote la plus dingue au volant d’une caisse

Il est encore trop tôt pour en parler, peut-être dans quelques années… Mais la deuxième chose la plus dingue, c’est que mon oncle m’ait laissé rouler son Aston Martin V8 Vantage de 2005 pratiquement juste après avoir obtenu mon permis. Quand on sait à quel point il y tient et combien d’années il a attendu pour s’acheter cette voiture, c’est juste incroyable.

#Petrolhead : Valentin Henry - Jeune diplômé ! 8

Quelle musique écouter en roulant ?

Speedway de Éric Serra

A tes yeux, la meilleure route ?

Toutes les routes de campagnes avec pleins de virages.

Atmo ou Turbo ?

Atmo parce que aller chercher la zone rouge le plus loin possible sans que ça s’essouffle c’est quand même le pied !

Drift ou grip ?

Grip pour garder la meilleure trajectoire.

Bière ou whisky ?

Whisky

Boite manu ou séquentielle ?

Boite manuelle et de loin.

Propulsion, Traction ou 4RM ?

Traction, vive la Twingo 2 RS.

#Petrolhead : Valentin Henry - Jeune diplômé ! 9

Full power ou light is right ?

Light is right.

Static ou airride ?

Static.

Circuit ou rallye ?

Plutôt circuit.

Bullit ou Fast and Furious ?

Christine.

Télé, internet ou papier ?

Papier.

Passé, présent ou futur ?

Allier le meilleur de ce que l’on a fait avec le meilleur de ce que l’on sait faire. Autrement dit, passé et futur.

Un message à passer ?

Laissez les gens faire ce qu’ils veulent ! Si tu veux te faire plaisir, fais-le, on s’en fiche de ce que pensent les autres.

Ton avis sur De l’essence dans mes veines ?

Ça fait vraiment chaud au cœur d’avoir un groupe de passionnées qui aime l’automobile. Et ce de tous types et de tous styles !

 

Merci beaucoup pour le temps consacré.