C’est marrant les choses. Alors qu’il y a quelques semaines je vous parlé de la Bizzarrini 5300 pour la 1ère fois sur De l’essence dans mes veines, quelques jours plus tard, j’en croisais 2 au Castellet pour les 10000 Tours… Des vraies, en tôle et en huile ! Et voilà qu’aujourd’hui, je tombe sur cette vidéo… 

dledmv-bizzarrini-5300-lightweight-06

Comme si le destin me faisait des appels de phares… Toutes ces Bizzarrini en si peu de temps ! Mais qu’est ce que cela peut bien vouloir dire ? Ma modeste Modus de fonction va t’elle se transformer en Bizzarrini, reprenant son apparence de citrouille losangée une fois les 12 coups de minuit sonnés ?! Ouais, faut peut être que j’arrête de forcer sur les soirées mousse !


dledmv-bizzarrini-5300-lightweight-10

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui c’et au tour d’une méchante lightweight de venir fouler votre site préféré. Et comme de coutume, qui lightweight, dit attirail de course ! Puisque notre italienne a tenté sa chance lors des 24h du Mans, des 1000 km de Monza ou de la difficile Targa Florio.

dledmv-bizzarrini-5300-lightweight-03

dledmv-bizzarrini-5300-lightweight-02

Coursifiée et allégé, la bête cache un Big Block de 7.0 l sous le capot, en position centrale avant. Aucune puissance officielle annoncée, mais on peut penser qu’il s’agit du célèbre 427ci qui équipait la Corvette Stingray et qui sortait minimum 435 ch…! Le poids doit tourner autour de la tonne…

dledmv-bizzarrini-5300-lightweight-01

Et quant au bruit… Bah je vous laisse tomber amoureux…!

© Fiskens TV – Dave Rooks & signatures éventuelles