Des Alfa GTV6 sur les circuits, c’est du classique. Mais des Alfa GTV6 en rallye, c’est déjà moins courant me direz vous… Et pourtant, cette propulsion énervée a déchainé les foules en animant les spéciales dans la deuxième moitié des 80’s, domptée entre autre, par un exceptionnel Yves Loubet !

Alfa GTV6 et Alfa 75 V6 Gr.A... Libérez le Busso ! 1

En rallye, depuis le titre de la Lancia 037 en 1983, la fête n’est plus aux propulsions. Dorénavant, pour gagner, il faut des 4 roues motrices. Cela n’empêchera pas Alfa Romeo de s’y aventurer avec ses Alfa GTV qui débarqueront en Gr.A à partir de 1983.


Alfa GTV6 et Alfa 75 V6 Gr.A... Libérez le Busso ! 2

Pour beaucoup, le Gr.A et venu remplacer le Gr.B. Eh bien non. Le Gr.B a remplacé les ex Groupes 4 et 5 en 82. La même année, le Gr.A a lui remplacé le Groupe 2 (Et le Gr.N le Gr.1). Les voitures étant moins impressionnantes que les monstres du Gr.B, elles étaient du coup moins médiatisées. Début 1986, la FIA planche sur le Gr.S, qui sera censé remplacé le Gr.B. Les voitures seront alors exclusivement développées pour le rallye. Des missiles sur roues ! Certains constructeurs mettent aussitôt leurs ingénieurs sur le coup… Lancia développe une version spéciale de la Delta S4. Toyota lance le projet 222D, Renault offre une transmission intégrale à sa Maxi 5 Turbo (1 exemplaire qui finira en rallycross)… Sauf que la dramatique saison de 1986 entraine la fin du Gr.B et avec elle, celle du Gr.S. Ainsi, le Gr.a trouve alors ses heures de gloire.

Alfa GTV6 et Alfa 75 V6 Gr.A... Libérez le Busso ! 3

Alfa GTV6 et Alfa 75 V6 Gr.A... Libérez le Busso ! 4

Quoiqu’il en soit, au début des 80’s, les constructeurs et les pilotes qui ne voulaient pas exploser les budgets, avaient la possibilité de courir en Gr.A. D’où l’engagement d’Alfa et de sa GTV en 83. La voiture va débarquer au Monte Caro 83 aux mains d’Yves Loubet. Ils repartent de la Principauté avec une 15ème place au général, 1ère Gr.A au milieu des Gr.B.

Alfa GTV6 et Alfa 75 V6 Gr.A... Libérez le Busso ! 5

Alfa GTV6 et Alfa 75 V6 Gr.A... Libérez le Busso ! 6

Yves Loubet a débuté en course auto en 76 sur Opel Kadett. Ses performances le font rapidement repéré et il devient l’un des meilleurs pilotes français de sa génération. En 85, sur sa GTV6, il termine 2ème au championnat de France des rallyes et accroche une 5ème place au Tour de Corse au milieu des Gr.B. L’année suivante, il monte sur la 3ème place du podium, toujours au Tour de Corse et toujours sa GTV6 aux couleurs de Rothmans. En 87, il signera chez Lancia et continuera d’étoffer son palmarès, notamment avec une 10ème place au championnat du Monde 88 et le titre de champion d’Europe des rallyes en 89.

Alfa GTV6 et Alfa 75 V6 Gr.A... Libérez le Busso ! 7

Alfa GTV6 et Alfa 75 V6 Gr.A... Libérez le Busso ! 8

A savoir que lorsque l’Alfa 75 V6 débarque en 1986, elle aussi va avoir droit à son homologation en Gr.A… Du coup, que ce soit en 2 ou en 4 portes, le V6 Busso libéré, ça reste un moment de  jouissance auditive… Tout ça, pour vous dire que l’Alfa GTV6 et l’Alfa 76 V6, en mode Gr.A, confiée à Yves Loubet (Ou d’autres pilotes), un grand champion du domptage de propulsion, spécialiste de l’asphalte, ça a marqué les esprits et fait le spectacle !

© Antonio De Filippi / Photos via signatures éventuelles