Porsche 935 « Moby Dick »… 750 + dans une 911 !


Advertisements

 L’histoire d’une voiture, d’un modèle spécifique, est souvent étroitement liée à ses victoires sur circuit ou en spéciale. Certaines en ont fait leur fond de commerce, et les légendes sont nées et se sont confirmées ainsi. Le fameux « Win on sunday, sell on monday » … Gagner le dimanche, vendre le lundi ! Et la Porsche 935 elle en a gagné un paquet !

Porsche 935 race et street 20

Porsche 935 race et street 500

On a déjà abordé la 935, brièvement en version course, un peu plus en version route. L’histoire n’a pas changé … Ca se saurait ! 1976, depuis 4 ans, Porsche a fait le tour de la 911 RSR et de son 2.1 turbo. Il est temps de faire évoluer le monstre … Surtout que le nouveau Gr5 autorise une plus grande liberté d’action. Le Flat 6 turbo passe en 2,8 l pour offrir alors 560 ch et 60 mkg de couple à 5400 tr. Le turbo souffle à 1,55 bars … Et le bébé tète du 52 l au 100… Minimum !

Porsche 935 race et street 400


Physiquement, elle a pris du muscle et de la prise d’air. Son aileron perd en taille mais devient réglable. Mais la plus grosse modification, la « stage 2 », elle débarquera l’année suivante, en 1977 pour ceux qui ne suivent pas. Elle sort tout droit de l’esprit de Norbert Singer, qui, pour une question d’aérodynamisme, eut l’idée d’aplatir le nez de la voiture et d’y loger les phares de chaque côté du spoiler avant. Le « flat nose » était né.

Porsche 935 race et street 300

La stage 3 ce sera pour l’année suivante, et ce coup ci, c’est l’arrière qui se voit modifié et allongé. Moins gracieuse, elle gagne le surnom de Moby Dick et les 24h du Mans !

Porsche 935 race et street 600

Ce serait trop long de lister les victoires de la 935. Ses moteurs se sont succédés et adaptés en fonction des catégories. Les cylindrées se sont donc vues augmentées ou diminuées, pendant que la puissance suivait le même rythme. Les plus violentes annonçaient officielles 750 – 760 ch … Quand officieusement on parlait de plus de 800 !

Porsche 935 race et street 100

Jusqu’en 1984, la 935 remportât plus de 150 courses à travers la planète. Aucun circuit n’échappera à sa domination, Nurburgring, Spa, Le Mans, Daytona, Sebring …

Porsche 935 race et street 200

La revoici aux mains expertes de Jim Richards, pilote néozélandais inscrit à l’Autralian Motorsports Hall of Fame, et sept fois vainqueur de la spectaculaire Bathurst 1000. Son palmarès est aussi impressionnant que celui de la voiture !


Enjoy …

© Porsche via signatures éventuelles

A lire aussi : La Porsche 935 version Piste … Et surtout version route ! (Vidéos) 

Advertisements

Laisser un commentaire