La Quattro S1 c’est l’une des légendes roulantes du rallye. Elle a bouleversé le Groupe B, marqué l’ascension de Pikes Peak aux gants de Walter Rohrl, fut recyclée en Rally Cross … Avant de prendre une retraite bien méritée sur les salons, musées et évènements historiques …  Et le drift !

DLEDMV_Audi_Quattro_S1_Beres_Drift_005

DLEDMV_Audi_Quattro_S1_Beres_Drift_002

L'Audi Quattro S1 aime aussi le drift ! 1

La mamie a gardé la patate et son talent naturel pour faire le spectacle. Surtout que le modèle qui suit a perdu sa transmission Quattro au profit d’une fumante propulsion. Blasphème, punition et pétage de dents ! Comment peut-on modifier une telle icône de la sorte, pour la mettre sur une roturière compétition de pneus fumants ?!


DLEDMV_Audi_Quattro_S1_Beres_Drift_001

Que les intégristes de l’auto se détendent, il s’agit d’une réplique, probablement une S2, convertie en S1 au châssis raccourcit mais propulsé, qui doit faire son maximum pour encaisser les charges du 5 cylindres de 2.2 l accompagné de ses 20 soupapes, de son turbo et de ses 572 ch pour 615 Nm. Elle officie aux mains de Jozef Beres Jr, un slovaque adepte de rallyes et hillclimbs qui a donc décidé de venir se chauffer avec les spécialistes du drift.

DLEDMV_Audi_Quattro_S1_Beres_Drift_004

Il a eu une bonne idée le bougre, sa prestation est en train de laisser des traces … Et pas seulement sur la piste !

L'Audi Quattro S1 aime aussi le drift ! 2


© Beres Motorsport via Mu Alban


© matushqo1990


© martonbalazs93