La Lexus ISF, c’est le caillou dans les pompes d’Audi, Mercos et BMW… Quand les Big 3 allemands se partageaient le marché des familiales de plus de 400 ch, ils n’ont pas vu venir cette bridée débridée qui allait venir leur téter le pare choc. 

DLEDMV - Airride Lexus ISF - 02

Lexus appliquait la même recette que les M3, RS4 et C AMG. Un V8 sous le capot, qui balance ses 420 bourrins sur les roues arrières. Pendant que les allemandes étaient mises au point sur les circuits d’essai de leur géniteurs, la japonaise pariait sur un ADN directement issu de Fuji. Au final, elle tenait le rythme des teutonnes en apportant une touche d’originalité dans une catégorie trop stéréotypée ! 


DLEDMV - Airride Lexus ISF - 03

Forcément, quelques années plus tard, son arrivée sur le marché de l’occasion l’a rendue accessible, pour en faire une bonne base pour une petite cure de pompelup. C’est comme ça que notre sportive s’est retrouvée sur Airlift, et habillée en Seibon Carbone. Puis comme ils étaient de bonne humeur, ils lui ont collé un compresseur sous le capot. De quoi passer les 500 ch et ruiner les fameuses références allemandes.

DLEDMV - Airride Lexus ISF - 01

Bref, force est de constater que de l’air dans une berline musclée, que ce soit dans les ailes ou sous le capot, ça en impose ! Surtout quand la base est aussi originale et rare (Ha si, on n’en croise pas tous les jours !) qu’une ISF… Enjoy…

© LEP Automotive