On ne l’arrête plus ma parole ! Après un récent Terrakhana au volant de sa Fiesta ST  RX43 et ses 600 ch, il nous ressort sa Mustang qu’il a depuis boosté à 1400 ch ! C’est qu’il faut bien ça pour se lancer à l’assaut du roi des hillclimb, Pikes Peak. Et bien entendu, comme à son habitude, le show est au rendez-vous ! Voici Climbkhana…

Climbkhana : Quand Ken se fait Pikes Peak à Block ! 1

Climbkhana : Quand Ken se fait Pikes Peak à Block ! 2

Ce coup-ci, c’est Toyo qui finance ! Bah vous croyez quoi ?! Le gars a tout compris et il a bien raison non ? Le voilà donc qui ressort sa bestiale Mustang, appelle tous ses partenaires et sponsors, sort l’hélico, les caméras full HD et prépare les trains de pneus parce que ça va fumer.


Climbkhana : Quand Ken se fait Pikes Peak à Block ! 3

Le reste, c’est comme d’habitude, le pied droit soudé au plancher, le V8 biturbo qui lâche ses 1400 ch sur les roues arrière qui partent en fumée pendant que Ken tire le manche et joue au chef d’orchestre au volant, le tout balancé à coup de slow motion !

Climbkhana : Quand Ken se fait Pikes Peak à Block ! 4

Le budget est là, le spectacle aussi. Ca s’appelle Climbkhana et encore une fois, on s’en prend plein les mirettes, comme avec toutes les superproductions du drift signées Hoonigan.

Climbkhana : Quand Ken se fait Pikes Peak à Block ! 5

Climbkhana : Quand Ken se fait Pikes Peak à Block ! 6

Enjoy…

© Toyo Tire USA Corp – Hoonigan & signatures éventuelles

Climbkhana : Quand Ken se fait Pikes Peak à Block ! 7