Partage

Voilà, c’est fini comme disait Aubert ! La Porsche 919, après 3 saisons de très bons et loyaux service, tire sa révérence. Et par la même occasion Porsche suspend son programme LMP1 en endurance… L’occasion de dire au revoir à une caisse qui, en peu de temps, laissera son emprunte dans le monde du sport auto.

Ciao Porsche 919 1

La Porsche 919, c’est quand même celle qui est venue stopper le monopole d’Audi entamé depuis 2000 et qui compte 14 victoires jusqu’en 2015 (Si on compte la victoire de la Bentley Speed 8 qui était un R8C rhabillée et la victoire de la Peugeot 908 en 2009). Et la 919 n’a pas fait les choses à moitié… 


 

Ciao Porsche 919 2

Elle débarque en 2014, mais des problèmes mécaniques auront raison d’elle. Mais Porsche avait annoncé que cette 1ère participation servait juste à reprendre ses marques. C’est à partir de 2015 que les choses sérieuses allaient commencer.

Ciao Porsche 919 3

Doublé au Mans, suivi des 6 h du Nürb, du circuit des Amériques, de Fuji, de Shangaï et de Barheïn. En 2016, on prend les mêmes et on recommence… Silverstome, le Mans, Nürb, Mexico… enfin je ne vais pas vous refaire tout le palmarès, mais la 919 a dominé l’endurance et le LMP1 de 2015 à 2017.

Ciao Porsche 919 4

Avec le retrait d’Audi, voilà qui laisse une voie royale à Toyota pour enfin accrocher la plus haute marche du podium au Mans. Même si une victoire sans adversaire n’aura surement pas la même saveur !

[fbvideo link=”https://www.facebook.com/porsche/videos/10156331791837668/” width=”1280" height=”” onlyvideo=”1"]

© Porsche via signatures éventuelles

Ciao Porsche 919 5


Partage