Une BMW E30 touring… familiale sympathique, engin idéal pour partir en promenade dominicale avec madame, les jumeaux et le labrador qui bave dans le coffre ! Et il reste même de la place sur la banquette pour la belle mère… Elle est pas belle la vie ? Non ?! Bon, alors greffez lui un bloc de goret et allez vous chauffer en hillcimb en prenant les trajo’ par la portière !

Hillclimb Monster : BMW E30 Touring 3.5l turbo... Par la portière ! 1

En tout cas, c’est comme ça que Roman Kuchárik voyait sa E30 touring ! Une bonne caisse de malade débordante de watts pour aller détruire ses gommards postérieurs le temps d’une montée. Et le résultat est juste… bestial !


 

Hillclimb Monster : BMW E30 Touring 3.5l turbo... Par la portière ! 2

Pour y arriver, il n’y est pas allé par le dos de la clé de pipe ! Le break s’est retrouvé avec un M30B235 entre les ailes avant. Le 6 en ligne faisait le bonheur d’une 535i avant de faire le malheur d’un train de pneus arrière ! Mais pour l’aider dans sa tâche, il reçoit de gros injecteurs, une pompe haute pression, une ligne sur mesure, une gestion Megasquirt et un turbo Holset. 

Hillclimb Monster : BMW E30 Touring 3.5l turbo... Par la portière ! 3

400 ch sont donc déversés sur le train arrière qui déclare forfait et part allègrement en fumée au rythme des salves et des sifflements qui s’échappent de l’échappement et du capot !

Hillclimb Monster : BMW E30 Touring 3.5l turbo... Par la portière ! 4

Le reste, c’est un ballet entre les mains et les pieds, parfaitement orchestré par Roman.

Hillclimb Monster : BMW E30 Touring 3.5l turbo... Par la portière ! 5

Enjoy…

© PM MEDIA & signatures éventuelles