Porsche 911 GT3 Touring Package – Alors, GT ou GT3 ?



La Porsche 911 GT3, tout le monde la connait, c’est la 911 du puriste. Son but dans la vie, c’est pas d’avoir la plus grande, c’est d’être celle qui s’en sert le mieux. La GT3 “Touring Package” pousse le curseur encore plus loin. Exit le typage voiture de circuit, place à une philosophie un peu plus GT. Accrochez le slip, ouvrez grand les yeux, et montez le son !

Elle est où la table de pique-nique ? On vous l’a dit, la TP se veut plus routière, et abandonne son gros aileron fixe. Elle récupère le petit spoiler rétractable qu’on aime bien (ça fait vraiment Transformers tous ces trucs qui bougent !) et qu’on connaissait sur les petites soeurs de la famille. Pour le reste, cette caisse est toujours aussi belle. Elle est bien plus méchante qu’une Carrera, et ce greu (je ne savais pas trop si c’était gris ou bleu) lui va comme un gant.

La GT3 TP embarque l’un des derniers moulins à respirer sans assistance. Un bon gros flat 6 qui cube l’équivalent de quatre briques de lait et qui crache 500 bourricots. Côté transmission, la PDK fout le camp. On vous fournit à la place trois pédales et une grille en H. Vous vous souvenez comment ça marche ? Avouez que c’est quand même autre chose que de cliquer sur une palette. Le boxer peut rapidement filer le tournis au compte tour et ne voit rouge qu’à partir de 9000 tr/min. On parle bien d’une voiture de série là ?

On vous l’a dit, elle laisse à d’autres le culte de la performance. Mais vous devrez la conduire avec une capote pour éviter de vous salir. C’est une GT au cœur de pistarde qui détonne au milieu de la meute des concurrentes qui embarquent quasiment toutes V8 biturbo et boite automatique. Et tant qu’à faire, je pousserais même le vice jusqu’à imaginer une version cabriolet. Allez, vous reprendrez bien un peu de flat 6 ?

©DPCcars & signatures éventuelles


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *