Allez, encore une française bien énervée. Mais pour une fois, elle ne limait pas le tarmac avant de se retrouver en Hillclimb. Non, cette vaillante Peugeot 405 Mi16 était taxi ! Puis, alors qu’elle se préparait à basculer dans une retraite chèrement méritée, elle s’est retrouvée désossée et transformée en monstre du chrono….

Hillclimb Monster : Peugeot 405 Mi16 - Un taxi dans la course ! 11

Hillclimb Monster : Peugeot 405 Mi16 - Un taxi dans la course ! 12

Vous vous attendiez à l’histoire d’un ex-supertourisme… eh bien non, elle allait de course en course… mais des courses de taxi ! Et n’y voyez absolument aucun rapport avec la saga de Luc Besson. Les kilomètres elle les a enchainés, tournant au mazout avec une gueule bien banale.


Hillclimb Monster : Peugeot 405 Mi16 - Un taxi dans la course ! 13

Rincée, usée, ruinée, elle s’apprêtait à prendre le chemin de la retraite, quand Thierry Eggertswyller a décidé de s’occuper de son cas et de lui offrir une nouvelle vie, bien plus excitante que celle qu’elle avait connue. Objectif, en faire une réplique des modèles qui arpentaient les championnats d’ETCC, Supertourisme et BTCC au milieu des 90’s. 

Hillclimb Monster : Peugeot 405 Mi16 - Un taxi dans la course ! 14

La cure est donc 100% racing. Vidage, arceautage, soudage, liaisons et freinage renforcés, kit complet, aileron réglable, roues en 17’… et sous le capot le 2.0l 16s revu par Havassy et accompagné d’une boite séquentielle Sadev. Armée de la sorte, elle affiche plus de 250 ch pour 913 kg, tous pleins faits et avec le pilote. 

Hillclimb Monster : Peugeot 405 Mi16 - Un taxi dans la course ! 15

Ah c’est sur que ça doit lui changer de son ancienne vie… 

© race-actionSwitzerland / HillClimb Monsters & signatures éventuelles