DTM ’92 – Fight à Wundsorf



C’est thérapeutique ! Au moins une fois par mois, il me faut ma dose de DTM, Supertourisme, BTCC, JGTC… Ah ouais, sinon je n’arrive pas à brûler l’essence qui coule dans mes veines et je meure ! Vous vous rendez compte… Alors du coup, je vous en fais profiter… Bon ok, vous vous en tape la rondelle de ma vie ! Alors on part en 92 à Wunstorf… et là, ça va envoyer !

Le circuit de Wundstorf est situé au nord de l’Allemagne, entre Dortmund et Hambourg… merci Google map. Parce qu’honnêtement, avant, je n’en avais jamais entendu parler. Il faut savoir qu’il s’agit d’un ancien terrain militaire, à l’image de certaines pistes anglaises qui sont souvent construites sur des bases aériennes abandonnées. Voyez, ce soir je dormirais moins con ! 

En 92, le DTM y a posé les roues… Oui, la bonne époque des M3 E30 Sport Evolution, des Mercedes 190E 2.5 16 Evo2, de l’Audi V8 Quattro Evolution et le l’Opel Omega 3000 24v Evo500… Toutes devenues aujourd’hui des références du sport auto !

Derrière les volants, le level était au diapason… Klaus Ludwig, Bernd Schneider, Frank Biela, Keke Rosberg, Johnny Cecotto, Emanuele Pirro, et 2 français, anciens de la F1, Jacques Laffite et Olivier Grouillard. Cette année là, c’est Jörg van Ommen (Mercedes 190) qui s’offre la course 1 et Keke Rosberg (Mercedes 190 aussi) qui l’imite pour la 2nde course. 

Forcément avec un tel plateau, ça ne pouvait que donner du spectacle. Enjoy…

© Motor Fanatics


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *